Ecoutez Radio Sputnik
    Les enfants jouent sur une voiture brûlée par les terroristes de Daech à Mossoul

    Le Proche-Orient aurait été anéanti sans la position de la Russie

    © Sputnik. Rafael Daminov
    International
    URL courte
    5054001002

    Le vice-Président irakien a souligné le rôle significatif de la Russie dans le règlement de la situation au Proche-Orient, affirmant que la région aurait été rasée sans sa participation.

    Sans la position russe sur le problème syrien, la région aurait été complètement détruite et les régimes en Syrie et en Irak seraient tombés, a déclaré à Sputnik le vice-Président de l'Irak, Nouri al-Maliki.

    «Je le disais auparavant et je vais le dire encore une fois: sans la position russe, la région aurait complètement été anéantie, la carte aurait pris une forme nouvelle et inhabituelle. (…) Sans l'approche de la Russie dans la question syrienne, qui diffère de l'approche américaine, le régime en Syrie serait tombé, ce qui aurait intensifié l'activité des terroristes et modifié la carte de la région et, en fin de compte, entraîné la chute de Bagdad», a expliqué M.al-Maliki dans une interview à Sputnik.

    Le vice-Président irakien effectuera une visite de travail à Moscou les 23-26 juillet.

    L'offensive de l'armée irakienne visant à éliminer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, a été lancée en octobre 2016. Les troupes gouvernementales étaient appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

    Dimanche 9 juillet, le commandant adjoint de l'unité de lutte antiterroriste, le lieutenant-général Abdel Wahab al Saidi, a hissé le drapeau irakien au-dessus du dernier repaire des terroristes dans la vieille ville de Mossoul, ce qui signifie la complète libération de la rive occidentale du Tigre.

    Lire aussi:

    Libération de Mossoul: environ 20.000 morts et blessés parmi les militaires irakiens
    Bataille de Mossoul: des cas de violation des droits de l'homme officiellement reconnus
    Des combats ont repris à Mossoul-ouest
    Les carabiniers italiens formeront les policiers de Mossoul
    Général US: les coups de filet antiterroristes à Mossoul dureront encore quelques semaines
    Tags:
    Etat islamique, Nouri al-Maliki, Proche-Orient, Irak, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik