International
URL courte
0 41
S'abonner

Des centaines de personnes sur l’île de Kos ont préféré passer la nuit dehors à la belle étoile de peur de rentrer dans leur maison après le séisme de magnitude 6,7 survenu vendredi dans la mer Égée, entre la Grèce et la Turquie.

Effrayés par le tremblement de terre de magnitude 6,7 survenu dans la mer Egée, vendredi, et qui a frappé l'île grecque de Kos, des centaines de résidents et de touristes ont passé la nuit dehors, évitant de rentrer dans leur maison ou dans leur hôtel et préférant dormir dans des parcs, dans leur voiture ou sur des chaises-longues.

Ainsi, Panagiotis Bekali, un homme d'une trentaine d'année qui habite l'île depuis déjà plusieurs années, s'est réfugié avec sa famille sous les oliviers. Seul son fils de cinq ans et son neveu de 16 ans ont dormi dans la voiture.

«On a vu des fissures dans notre maison [à cause du séisme], alors nous sommes sortis immédiatement dehors. Nous avions peur de rester à l'intérieur, donc toute la famille a dormi dehors», a-t-il expliqué.

De son côté, John Grant, un touriste britannique de 60 ans, se dit également plus rassuré dans les rues.

«Lorsqu'on vient d'une région où il n'y a pas de tremblements de terre, on ne comprend pas. J'avais peur de rester à l'intérieur et je sais que dehors je suis en sécurité», a-t-il affirmé rajustant son lit improvisé.

Néanmoins, le maire de l'île, Georges Kyritsis, tenant à rassurer les gens, annonce que les travaux de réparation étaient déjà en cours.

«La vie dans l'île revient à la normale. Les problèmes d'infrastructure sont en train d'être réparés», a-t-il indiqué.

Un séisme de magnitude 6,7 a frappé vendredi des stations balnéaires dans la mer Égée situées entre la Grèce et la Turquie, où séjournaient des milliers de touristes. C'est toutefois en Grèce, et notamment sur l'île de Kos, que le tremblement a été le plus fortement ressenti. Le maire de Kos, Georges Kyritsis a annoncé à la radio Skai que deux étrangers avaient péri dans l'accident naturel.

120 autres personnes ont été blessées cette nuit dans la secousse, a déclaré le secrétaire d'État grec à la Marine Marchande Nektarios Santorinios, qui signale également plusieurs bâtiments endommagés. Des blessés ont été repêchés à l'aide d'hélicoptères et conduits vers l'île proche de Rhodes. Au total, 170 personnes ont été blessées en Grèce et en Turquie.

En raison des dégâts, le port de la ville de Kos a interrompu ses activités. Les ferries ne sont pas actuellement en mesure d'y accoster.

Lire aussi:

160 répliques du séisme enregistrées dans le sud-ouest de la Turquie
Un puissant séisme provoque un tsunami sur les côtes de la Turquie (images)
Les conséquences du séisme en Grèce et en Turquie
Un séisme d‘une magnitude de 6,2 s’est produit au large du Kamtchatka
Un séisme de magnitude 5.8 ressenti à l'est de la Corée du Nord
Tags:
Grèce, Kos, victimes, séisme, sommeil, destruction, gens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook