International
URL courte
8184
S'abonner

Selon le leader américain, le quotidien New York Times est responsable de l'échec de la tentative US d'abattre le terroriste le plus recherché.

Donald Trump a accusé le New York Times d'avoir torpillé la tentative de l'armée US d'éliminer le chef de Daech Abu Bakr al-Baghdadi.

«Le défaillant New York Times a ruiné la tentative US d'abattre le terroriste le plus recherché, al-Baghdadi. Leur répugnant ordre du jour se place au-dessus de la sécurité nationale», a écrit le locataire de la Maison-Blanche sur sa page Twitter.

Le NYT a estimé que le tweet en question faisait suite à un récent reportage de Fox News dans lequel le général Raymond Thomas, commandant du United States Special Operations Command, avait affirmé que les forces US étaient «très proches» d'al-Baghdadi en 2015 mais qu'une fuite d'informations avait fait échouer son élimination.

Selon Fox News, le New York Times avait bénéficié de cette fuite et publié un article qui exposait les moyens par lesquels les États-Unis avaient obtenu d'importantes informations concernant le groupe terroriste.

Auparavant, le dirigeant américain a accusé un autre journal très influent, à savoir le Washington Post, d'avoir révélé des données confidentielles et a appelé à mettre fin à ces fuites.

Lire aussi:

Le renseignement irakien dément la mort d'al-Baghdadi
Le chef de Daech al-Baghdadi ne serait pas mort, selon le Pentagone
Daech exécute un imam qui évoque la mort présumée d’Al-Baghdadi
Selon Trump, les «faux» médias traitent son fils d’une manière injuste
Trump attaque les «médias menteurs» et le «marais de Washington»
Tags:
The New York Times, sécurité, fuites, médias, lutte antiterroriste, Etat islamique, Raymond Thomas, Donald Trump, Abou Bakr al-Baghdadi, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook