Ecoutez Radio Sputnik
    Des pèlerins à la Mecque

    L'Arabie Saoudite ouvre deux aéroports aux pèlerins qataris

    © Sputnik . Mikhail Voskresenski
    International
    URL courte
    210

    Bien que l'Arabie saoudite ait imposé des sanctions au Qatar, dont la fermeture de son espace aérien, les ressortissants qataris y sont toujours les bienvenus pour effectuer le grand pèlerinage de La Mecque et pourront entrer dans le pays par les aéroports de Jeddah et Médine.

    Les pèlerins du Qatar pourront entrer au Royaume d'Arabie saoudite pour le Hajj par deux aéroports: ceux de Jeddah et Médine, annonce l'agence émiratie WAM.

    Selon une déclaration de l'Agence de l'aviation civile de l'Arabie saoudite, les pèlerins pourront arriver à l'Aéroport international Roi-Abdelaziz de Djeddah et à l'Aéroport international Prince Mohammad Bin Abdulaziz de Medine.

    Dans le même temps, les citoyens et les résidents du Qatar pourront faire appel aux services de toutes les compagnies aériennes, excepté Qatar Airways, pour entrer dans le pays par un vol avec correspondance, les liaisons directes entre les deux pays ayant été suspendues récemment.

    Il est également noté que ceux qui auront une autorisation officielle des autorités saoudiennes pourront arriver dans le pays en provenance directe du Qatar, à condition que le choix de la compagnie aérienne soit approuvé par l'Agence de l'aviation civile.

    Début juin, l'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de financer les activités extrémistes à travers le monde. Par la suite, les pays du Golfe ont adressé à Doha une liste de conditions destinées à lui faire modifier sa politique étrangère.

    Ils demandent notamment au Qatar de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran, de fermer la base militaire turque située sur son territoire et de mettre fin à la diffusion de la chaîne de télévision Al Jazeera. Doha a pour sa part qualifié ces exigences d'irréalistes et a appelé à les réviser.

     

    Lire aussi:

    Crise du Qatar: les responsables du blocus «en pleine désorganisation»
    Le Qatar a suffisamment de ressources pour supporter le blocus
    Qatar: la campagne des pays arabes contre Doha avait été planifiée
    Accusé de financer les extrémistes, le Qatar révise ses lois antiterroristes
    Le Quartet arabe réduit ses exigences envers le Qatar
    Tags:
    La Mecque, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik