Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Baghdadi

    Le numéro un de Daech se réfugierait-il en Syrie?

    © AFP 2019 Prakash Singh
    International
    URL courte
    42120

    Le numéro un de Daech est toujours vivant et se réfugie dans la province syrienne de Deir-ez-Zor, selon un journal publié à Londres.

    Le chef du groupe terroriste Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi est en vie et se réfugie dans la province de Deir-ez-Zor dans l'est de la Syrie, annonce le journal Al-Quds al-Arabi.

    Selon les sources du quotidien, al-Baghdadi pourrait se trouver dans une région située entre les villes de Abou Kamal et de Mayadin, dans la province de Deir-ez-Zor, à la frontière avec l'Irak. Cette région sert de refuge à plusieurs chefs de Daech.

    Selon le journal, le terroriste numéro un continue de jouer «un rôle clé» dans les opérations de Daech.

    Cela fait plusieurs semaines que la possible élimination du dirigeant de Daech est au cœur d'une virulente polémique. Fin mai, le ministère russe de la Défense a annoncé que le terroriste numéro un aurait était tué dans une frappe russe, ajoutant toutefois que son élimination était en cours de vérification.

    «Les informations sont en effet contradictoires, elles sont en cours de vérification par nos services», a indiqué le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

    Des terroristes de Daech ont de leur côté annoncé le décès de leur chef Abou Bakr al-Baghdadi, et dévoilé le nom de son successeur. Pourtant, le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien s'est dit par la suite «pratiquement sûr» que le «calife» autoproclamé de Daech était toujours vivant.

    Lire aussi:

    Le bras droit d'al-Baghdadi éliminé en Irak
    Pour Trump, le NYT a empêché l'armée US d'abattre al-Baghdadi
    Moscou: les services spéciaux russes vérifient la mort d’al-Baghdadi
    Les forces antiterroristes kurdes assurent qu’al-Baghdadi est vivant
    Le renseignement irakien dément la mort d'al-Baghdadi
    Al-Baghdadi, théologien «modeste» devenu leader terroriste après 2 ans de camp américain
    Tags:
    refuge, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik