International
URL courte
240
S'abonner

Les prières pourraient bientôt reprendre sur le territoire de l’esplanade des Mosquées, troisième sanctuaire de l’Islam, a annoncé ce jeudi le grand mufti de Jérusalem Mohammed Hussein, cité par la radio israélienne «Kan».

Le grand mufti de Jérusalem Mohammed Hussein a déclaré ce jeudi que le conflit autour de l'esplanade des Mosquées était enfin réglé et que la vie religieuse reprenait son cours habituel.

«La situation est revenue à la normale. Nous allons prier à la Mosquée al-Aqsa», a annoncé le mufti, cité par la radio israélienne «Kan».

Cette déclaration pourrait signifier que les dirigeants religieux de la communauté arabo-musulmane locale ont qualifié de satisfaisantes les concessions des autorités israéliennes qui avaient pris la décision de retirer les détecteurs de métaux installés aux entrées de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem afin d'effectuer un contrôle des visiteurs.

Les autorités israéliennes avaient installé les détecteurs de métaux aux entrées de l'esplanade à la suite de l'assassinat le 14 juillet de deux policiers israéliens.
Les Palestiniens ont interprété cette mesure comme le signe d'une intention des Israéliens d'étendre leur contrôle sur le site. Pour protester, ils ont refusé d'entrer sur l'esplanade et ont décidé au lieu de s'y rendre de prier dans les rues environnantes, indique l'AFP.

Au cours de manifestations de protestation contre les détecteurs, des affrontements ont éclaté à plusieurs reprises entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes au cours desquels cinq Palestiniens ont été tués. Trois civils israéliens ont été tués pendant la même période par un Palestinien qui est entré dans une maison d'une implantation israélienne de Cisjordanie et les a frappés à coups de couteau.

Lire aussi:

Jérusalem: Israël retire les détecteurs de métaux aux entrées de l'esplanade des Mosquées
Escalade à Jérusalem: l'émissaire de Trump en Israël pour tenter de réduire les tensions
La Jordanie convoque en urgence une réunion de la Ligue arabe sur Jérusalem
Ligue arabe: Jérusalem, «la ligne rouge» à ne pas franchir
Escalade à Jérusalem: le Conseil de sécurité de l'Onu se réunira en urgence lundi
Tags:
Jérusalem, mufti, conflit, prières, religion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook