International
URL courte
5280
S'abonner

Près de 200 membres du Front al-Nosra s'apprêtent à se retirer des montagnes d'Ersal entre la Syrie et le Liban en vertu d'un accord atteint avec le Hezbollah libanais.

Près de 200 combattants du groupe terroriste Front al-Nosra ont accepté de quitter la région montagneuse d'Ersal située entre la Syrie et le Liban, a annoncé à Sputnik la vice-présidente du conseil municipal d'Ersal, Rima Karnabi.

«Je ne suis pas au courant de détails spécifiques, mais à ce que je sache, on a atteint un excellent accord en vertu duquel tous les combattants doivent se retirer de la région montagneuse d'Ersal», a fait savoir Mme Karnabi.

Selon elle, près de 200 membres du Front al-Nosra s'apprêtent à quitter la zone concernée.

Pour sa part, une source au sein du Hezbollah contactée par Sputnik a indiqué que le groupe terroriste devait lui remettre cinq combattants du mouvement libanais capturés lors de combats dans Ersal.

La semaine dernière, le Hezbollah avait annoncé le lancement d'une vaste opération militaire contre le Front al-Nosra à la frontière syro-libanaise.

La zone d'Ersal est utilisée par les terroristes pour faire passer des armes et de nouveaux combattants vers la Syrie. Des groupes extrémistes se servent également de camps de réfugiés déployés dans la région pour se cacher de l'armée libanaise et pour y recruter de nouveaux membres.

Lire aussi:

Le Hezbollah reprend aux djihadistes du Front al-Nosra la plus grande partie de l'Ersal
Un chef de l’ex-Front al-Nosra blessé dans une explosion
Syrie: l'armée porte un coup au Front al-Nosra dans le sud du pays
L'armée syrienne élimine dix extrémistes d'al-Nosra dans le sud du pays
Daech et al-Nosra négocient une éventuelle alliance
Tags:
crise syrienne, retrait, lutte antiterroriste, Front al-Nosra, Hezbollah, Ersal, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook