Ecoutez Radio Sputnik
    Andreï Stenine

    Nouveaux détails sur le meurtre du reporter russe Andreï Stenine dans le Donbass

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    Le photographe Andreï Stenine est mort (15)
    662836

    La Russie poursuit son enquête sur le meurtre du photographe de Rossiya Segodnya Andreï Stenine en août 2014 dans le Donbass. Les enquêteurs ont établi l’identité d’autres personnes tuées lors de l’attaque qui a coûté la vie à Andreï Stenine et ont retrouvé un témoin oculaire de l’attaque qui aurait été lancée par des blindés ukrainiens.

    Le Comité d'enquête de Russie a publié de nouvelles informations sur le meurtre d'Andreï Stenine, photographe de l'agence Rossiya Segodnya, pendant sa mission dans le Donbass en août 2014.

    Selon l'enquête, le 6 août 2014, le reporter roulait dans une Renault Logan au sein d'une colonne de réfugiés sur la route reliant Snejnoïe à Dmitrovka. La colonne a été attaquée par les militaires ukrainiens, probablement par la 79e brigade aéromobile, au nord-ouest de Dmitrovka. Un véhicule de transport de troupes BMP-2 et un char ont ouvert le feu à l'aide d'obus et de mitrailleuses.

    «Au moins 10 voitures transportant des civils ont été détruites. Plusieurs personnes ont eu le temps de s'enfuir et de se cacher dans les buissons longeant l'artère», a précisé Svetlana Petrenko, porte-parole du Comité d'enquête.

    Les assaillants ont examiné les débris des voitures avant de les incendier pour cacher les traces du massacre de civils.

    «Ils ont inspecté les véhicules détruits et les corps des victimes. Selon les témoins, ils ont en outre emporté certains objets découverts dans les voitures et fouillé les corps», a-t-elle ajouté.

    Le 27 août 2014, les milices populaires du Donbass ont réussi à remettre aux enquêteurs russes un sac en plastique contenant les fragments carbonisés de corps humains découverts dans la Renault Logan détruite sur la route Snejnoïe-Dmitrovka. Les experts russes ont établi que ces fragments provenaient d'Andreï Stenine, des journalistes Sergueï Korentchenkov et Andreï Viatchalo et des combattants des milices des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, Artiom Averianov et Andreï Khorouji.

    «Les proches de ces personnes ont été reconnues victimes dans le cadre de l'affaire pénale», a noté Mme Petrenko.

    Le Comité d'enquête de Russie avait précédemment annoncé avoir retrouvé un survivant de l'attaque du 6 août 2014 contre les journalistes et les réfugiés dans le Donbass. Cette personne, blessée pendant l'attaque, a confirmé l'hypothèse des enquêteurs russes concernant l'évolution des événements.

    Les enquêteurs russes ont adressé une demande d'aide juridique aux organes judiciaires ukrainiens, mais Kiev a répondu qu'il menait lui-aussi une enquête.

    «À l'heure actuelle, le Comité d'enquête a préparé une nouvelle demande d'aide juridique. Il appelle Kiev à fournir des informations sur la 79e brigade aéromobile des Forces armées ukrainiennes et sur ses déplacements en 2014, ainsi que sur les résultats de l'enquête pénale lancée par l'Ukraine suite à la mort d'Andreï Stenine», a conclu la porte-parole.

    Dossier:
    Le photographe Andreï Stenine est mort (15)

    Lire aussi:

    Les meilleurs clichés du photojournaliste russe Andreï Stenine
    La "zone de conflit" d'Andreï Stenine
    Hommage à Andreï Stenine, journaliste de Rossiya Segodnya tué en Ukraine
    Stenine a fait tout pour que le monde sache la vérité sur les événements dans l'Est de l'Ukraine (Poutine)
    Stenine décoré à titre posthume de l'ordre du Courage
    Tags:
    meurtre, enquête, Comité d'enquête de Russie, Svetlana Petrenko, Andreï Stenine, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik