Ecoutez Radio Sputnik
    Maison-Blanche

    Maison-Blanche: une «taupe» menace la sécurité nationale des USA

    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    21527

    «Lorsque les transcriptions de conversations téléphoniques sont divulguées à la presse, ceci est une question de sécurité nationale »: la Maison-Blanche est indignée par les fuites dans des médias des communications téléphoniques que Donald Trump a eues en tête-à-tête avec des leaders étrangers.

    La Maison-Blanche a évoqué les fuites dans la presse du contenu des conversations téléphoniques privées du Président américain Donald Trump avec ses homologues étrangers.

    «Lorsque les transcriptions de conversations téléphoniques sont divulguées à la presse, ceci est une question de sécurité nationale. Cela empêche le Président de faire ce qu'il fait le mieux — négocier avec les dirigeants étrangers», annonce la Maison-Blanche.

    En hiver, des médias ont diffusé les détails des conversations de M.Trump avec le Président mexicain Enrique Peña Nieto et le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. Jeudi, des médias ont publié des transcriptions complètes de ces échanges privés.

    Ainsi, Donald Trump et Enrique Peña Nieto ont évoqué la construction d'un mur à la frontière entre les deux pays, idée qui ne ravit pas les autorités du Mexique. M.Trump a eu une discussion plutôt animée avec M.Turnbull, car ce dernier a proposé aux Etats-Unis de remplir leurs obligations et d'accueillir des milliers de réfugiés se trouvant en Australie.

    Vendredi, le procureur général américain Jeff Sessions doit tenir une conférence de presse au cours de laquelle il fera un rapport sur les efforts de l'administration visant à identifier les auteurs de ces fuites.

     

    Lire aussi:

    Le nouveau Dir Com de Trump ne connaît pas sa position sur les sanctions antirusses
    La Maison-Blanche restreint l’accès aux informations confidentielles
    Scandale à la Maison-Blanche: quand Rex Tillerson «sort de ses gonds»
    Trump va-t-il encore perdre du terrain après son entretien avec Poutine?
    Trump réfute tout «complot» avec la Russie et accuse Comey de fuites
    Tags:
    médias, fuite, Enrique Peña Nieto, Malcolm Turnbull, Donald Trump, Mexique, Australie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik