Ecoutez Radio Sputnik
    Un djihadiste dévoile les secrets de la formation terroriste de Daech

    Un djihadiste dévoile les secrets de la formation terroriste de Daech

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    28136

    Capturé par des rebelles kurdes, un terroriste de Daech lève le voile sur les modalités de sa formation et dénonce l’existence d’une cellule secrète, basée en Syrie, qui s’occupe de la formation des djihadistes susceptibles de perpétrer des attaques en Europe.

    Avant de commettre des attaques terroristes, les djihadistes doivent passer une formation sérieuse, déclare un terroriste de Daech, détenu par les rebelles kurdes. Ainsi, les Européens décidés à rejoindre les rangs de Daech sont envoyés faire leurs «études» dans une cellule secrète, baptisée «Brigade Al-Kharsa», basée en Syrie.

    «La formation dans la brigade Al-Kharsa s'étend sur sept mois. C'est très dur. On propose de la rejoindre à tous les Européens traversant la frontière syrienne. Et si 20 personnes commencent les études, il n'y en a que cinq qui vont jusqu'au bout. Après, ils reviennent en Europe et attaquent», raconte-t-il lors d'un interrogatoire, cité par le journal britannique The Sunday Times.

    Lors de leur formation, les djihadistes apprennent également à fabriquer des bombes et sont initiés à l'idéologie de Daech.

    En outre, en dehors de la brigade Al-Kharsa, il existe un centre spécialisé qui travaille avec des terroristes potentiels en Europe.

    «Parfois, il y a des étrangers qui viennent en Syrie et s'entraînent pour des missions spécifiques. Puis, ils font des attaques en solitaire. Cependant, il existe aussi des "cellules dormantes" en Europe qui souhaitent rejoindre Daech ici mais ne le peuvent pas. Ils restent ainsi dans leur pays et communiquent [avec Daech], et lorsqu'ils sont prêts, ils perpètrent des attentats», ajoute-t-il.

    Comme l'indique le journal, en deux ans et demi passées dans les rangs de Daech, le djihadiste a compté une cinquantaine de ressortissants d'Allemagne, de France, de Belgique et de Grande-Bretagne ayant terminé avec succès la formation dans la cellule secrète de Daech.

    À en croire le terroriste, malgré les grandes pertes subies dernièrement par Daech, la cellule secrète continue ses actions en Syrie. C'est là d'ailleurs que les djihadistes qui ont effectué les attentats à Paris et de Bruxelles ont été formés et que de nouvelles attaques sur le territoire européen ont été envisagées.

    «Pour les attentats de Paris et de Bruxelles les attaquants ont été entraînés par eux et sont partis de Syrie vers l'Europe. Ils vont organiser de nouvelles attaques-suicides en Europe car la coalition continue ses frappes. Ils veulent également effectuer des attaques en Libye», a-t-il conclu.

    Les États-Unis et leurs alliés effectuent des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie depuis 2014.

    Lire aussi:

    L’armée libanaise ouvre le feu sur Daech à la frontière syrienne
    Les militaires syriens repoussent un assaut de Daech contre Deir ez-Zor
    Trois ans sous le joug de Daech: jour de deuil pour les Yézidies (photos)
    Un haut responsable de Daech derrière le projet d’attentat déjoué en Australie
    «Je passe mes nuits en armes sur mon toit pour protéger ma famille contre Daech»
    Tags:
    menace terroriste, menaces, cellule terroriste, attentat, terrorisme, Etat islamique, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik