Ecoutez Radio Sputnik
    Le tir d'un missile Hwasong-12 en Corée du Nord

    Pyongyang menace de tirer des missiles contre les bases US de Guam dès la mi-août

    © AP Photo/ KRT
    International
    URL courte
    9792912430

    La Corée du Nord a annoncé son intention de réaliser son plan opérationnel prévoyant de porter une frappe aux missiles contre les bases militaires américaines de Guam dès la mi-août, selon l'agence nord-coréenne KCNA.

    Pyongyang réalisera son plan d'attaque aux missiles balistiques stratégiques à moyenne ou longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, dès la mi-août, et le plan sera soumis au commandant en chef suprême Kim Jong-un, a annoncé mercredi l'agence nord-coréenne KCNA citant un rapport du général Kim Rak-gyom, commandant des Forces stratégiques du pays.

    «Les missiles Hwasong-12 tirés par les Forces stratégiques nord-coréennes survoleront les préfectures japonaises de Shimane, de Hiroshima et de Koichi. Ils voleront à une altitude de 3.356,7 mètres pendant 1.065 secondes [environ 18 minutes, ndlr] et tomberont dans l'océan à une distance de 30 ou 40 km de Guam», a indiqué le général.

    Le plan prévoit de tirer simultanément quatre missiles Hwasong-12 en signe d'«avertissement important aux Etats-Unis».

    Cette annonce de Pyongyang fait suite à un échange de menaces entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Le Président américain Donald Trump a promis mardi le «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menaçait de nouveau son pays. Le même jour, l'agence KCNA a annoncé, citant un communiqué des Forces stratégiques nord-coréennes, que Pyongyang étudiait la possibilité de frapper les bases américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, par des missiles stratégiques Hwasong-12.

    La chaîne de télévision américaine NBC a annoncé, citant des sources militaires, que le Pentagone avait aussi préparé un plan de frappe contre des sites de lancement de missiles nord-coréens, à mettre en oeuvre si le Président Trump signe un décret approprié. Les frappes des bombardiers américains B-1B Lancer basés à Guam pourraient viser une vingtaine de sites de tir, d'essai et de maintenance technique de missiles nord-coréens, d'après NBC.

    L'île de Guam abrite la base aérienne américaine d'Andersen où les bombardiers stratégiques B-1 font des escales de ravitaillement lors de leurs survols de la Corée du Sud, ainsi que la base navale d'Apra Harbor.

    Lire aussi:

    La Russie espère que les USA ne provoqueront pas la Corée du Nord
    Trump provoquera-t-il une deuxième guerre de Corée?
    60% des Américains considèrent la Corée du Nord comme la menace numéro un
    La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam
    La Corée du Nord aurait conçu une ogive nucléaire pour ses missiles
    Tags:
    frappe de missile, Hwasong-12, KCNA, Kim Rak-gyom, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik