Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Moscou sur la Corée: quand on en vient aux poings, le plus sage doit faire le premier pas

    © Sputnik. Vladimir Pesnya
    International
    URL courte
    555271641

    Le ministre russe des Affaires des Affaires étrangères Sergueï Lavrov estime que les États-Unis, étant plus puissants, devraient faire le premier pas de la ligne de danger dans leur conflit avec la Corée du Nord.

    Le ton continue de monter entre Washington et Pyongyang, mais Moscou espère que le bon sens prévaudra, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Selon le ministre, le plus sage doit faire le premier pas.

    «Je pense que quand on en vient aux poings, le premier pas pour s'éloigner de la ligne de danger doit être fait par celui qui est le plus sage et le plus fort», a déclaré Sergueï Lavrov.

    Selon M. Lavrov, en tant que pays le plus puissant, ce sont les États-Unis qui devraient faire le premier pas pour s'éloigner de la ligne de danger dans leur conflit avec la Corée du Nord.

    «Malheureusement, la rhétorique à Washington et à Pyongyang commence à dépasser les bornes. Cependant, nous espérons que le bon sens prévaudra», a ajouté le ministre.

    Ces derniers jours, les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord se sont considérablement aggravées.

    L'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a annoncé mardi, citant un communiqué des Forces stratégiques nord-coréennes, que Pyongyang étudiait la possibilité de frapper les bases américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, à l'aide de missiles stratégiques Hwasong-12. Le Président américain Donald Trump a de son côté promis «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menaçait de nouveau son pays.

    Lire aussi:

    «La chose la plus effrayante concernant Pyongyang est qu'il peut être n'importe où!»
    Les USA «chargés et prêts à tirer» au cas où la Corée du Nord «agirait imprudemment»
    L’Australie promet de soutenir les USA en cas d'attaque nord-coréenne
    Les USA dévoilent comment ils comptent protéger leurs bases en Corée du Sud
    La demande «Comment survivre à une attaque nucléaire» gagne en popularité sur Google
    Tags:
    tensions, Sergueï Lavrov, Corée du Nord, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik