Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Renvoi de diplomates US de Russie: Trump fait «bonne mine à un mauvais jeu»

    © REUTERS/ Gonzalo Fuentes
    International
    URL courte
    51286120

    Le chef de la commission des affaires étrangères de la Douma, Léonid Sloutski, a qualifié la réaction de Donald Trump à la réduction des effectifs de la mission diplomatique américaine en Russie de tentative de «faire bonne mine à un mauvais jeu».

    Le député russe Léonid Sloutski a réagi à la déclaration du Président américain selon laquelle les États-Unis étaient reconnaissants à Vladimir Poutine pour avoir réduit le nombre de diplomates américains en Russie.

    «La réaction du Président américain Donald Trump, suite au renvoi de diplomates américains de Russie, est une "bonne mine à un mauvais jeu"», a déclaré M.Sloutski à des journalistes.

    Et de poursuivre:

    «Il ne fait aucun doute que les contre-mesures de la Russie relatives à la réduction de la mission diplomatique à un nombre égal d'employés en Russie et aux États-Unis sont apparues comme assez sensibles pour la nouvelle administration américaine. Ce commentaire plein d'humour de Trump, je dirais même sarcastique, qui a remercié le Président russe, ne fait que le confirmer».

    Le Président américain Donald Trump s'est dit ce jeudi reconnaissant envers son homologue russe Vladimir Poutine pour la décision de réduire le nombre de diplomates américains à Moscou. Selon M.Trump, le départ de nombreux employés de l'ambassade américaine à Moscou sur décision des autorités russes permettra aux États-Unis de réduire leurs dépenses publiques.

    Le Président russe Vladimir Poutine a déclaré fin juillet que le nombre d'employés de la mission diplomatique américaine en Russie devait être égal à celui de la mission russe aux États-Unis, soit 455 personnes. Selon lui, 755 employés de l'ambassade américaine doivent quitter le pays. Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé aux États-Unis de réduire le nombre d'employés de l'ambassade avant le 1er septembre.

    Les autorités russes ont imposé ces sanctions diplomatiques à l'encontre des États-Unis en réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses. Moscou a en outre interdit à partir du 1er août au personnel de l'ambassade l'accès à une résidence et à un entrepôt.

    Lire aussi:

    «Les démarches des USA ont pour but d’empêcher Trump de tenir ses promesses électorales»
    Renvoi de diplomates US de Russie: Trump prépare une riposte
    Fermeture du consulat russe à San Francisco: une décision personnelle de Trump
    Tags:
    diplomates, Vladimir Poutine, Léonid Sloutski, Donald Trump, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik