Ecoutez Radio Sputnik
    Charlottesville: des sénateurs US dénoncent un «acte de terrorisme intérieur»

    Charlottesville: des sénateurs US dénoncent un «acte de terrorisme intérieur»

    © AP Photo/ Steve Helber
    International
    URL courte
    25129752

    Pour certains sénateurs républicains des États-Unis, la situation à Charlottesville, où de violents affrontements entre militants d’extrême-droite et antiracistes ont éclaté samedi soir faisant de nombreux blessés, n’est autre qu’un «acte de terrorisme intérieur».

    Au lendemain de la tragédie à Charlottesville qui a emporté la vie d'une personne et fait de nombreux blessés, certains sénateurs républicains des États-Unis dénoncent un acte de « terrorisme intérieur ».

    «Après avoir vu cette terrifiante vidéo où le véhicule percute la foule des manifestants, j'appelle le ministère de Justice à mener une enquête et à juger cet acte terrible de terrorisme intérieur», a déclaré le sénateur Ted Cruz sur son compte Facebook.

    De son côté, un autre sénateur, Marco Rubio, a qualifié l'accident de Charlottesville d'«attentat» perpétré par des adeptes de la théorie «de la supériorité de la race blanche».

    ​Finalement, un autre sénateur, Tim Scott, a vertement critiqué cet acte agressif.

    «Le terrorisme intérieur à Charlottesville doit être dénoncé par chacun de nous. Autrement, la haine n'en sera que favorisée», a-t-il écrit.

    ​Samedi 12 août, Charlottesville a été le théâtre d'affrontements entre des militants d'extrême-droite et des antiracistes. Un véhicule a foncé sur un groupe d'opposants au rassemblement nationaliste, faisant un mort et une trentaine de blessés.

    La droite radicale et identitaire américaine, y compris des néo-nazis et des membres du Ku Klux Klan, ont manifesté leur mécontentement suite au retrait d'une statue du général Robert Lee, le chef des armées sudistes lors de la guerre de Sécession (1861-1865). Vivant en Virginie, il dirigeait plusieurs armées de la Confédération, dont le régime était favorable à l'esclavage. Pourtant, le général Lee lui-même était opposé à l'esclavage.

    Lire aussi:

    Melania Trump appelle à cesser les violences à Charlottesville
    USA: un véhicule percute des manifestants antiracistes, un mort, plusieurs blessés (vidéo)
    Suède: une fusillade fait trois blessés à Malmö
    L’explosion près d’une mosquée dans le Minnesota qualifiée d’attentat
    Tour Eiffel: l'assaillant avoue son intention de commettre un attentat et ses liens Daech

    Lire aussi:

    Charlottesville: deux morts dans le crash d’un hélicoptère de police
    Le maire de Charlottesville critique Trump pour la montée de l’extrémisme aux USA
    Une statue d'un soldat confédéré déboulonnée aux États-Unis
    Tags:
    sénateur, crimes, émeutes, terrorisme, Charlottesville, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik