Ecoutez Radio Sputnik
    La route Homs-Hama en Syrie

    La Russie précise le fonctionnement des zones de désescalade

    © Sputnik. Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    0 913170

    Selon le ministre russe de la Défense, l’opposition armée doit combattre par ses propres moyens les terroristes qui se trouvent dans les zones de désescalade en Syrie.

    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré à l'antenne de la chaîne de télévision Rossiya 24 qu'il revenait à l'opposition syrienne de protéger la population des terroristes dans les zones de désescalade.

    «Aujourd'hui, la création des zones de désescalade — c'est donc la mise en place d'un distinguo (entre les terroristes et l'opposition). (…) C'est une zone de désescalade où cessent toutes sortes d'hostilités (…) Il n'y a pas de bandits, et s'il y a des bandits, l'opposition qui se trouve à l'intérieur de la zone de désescalade doit les combattre par ses propres moyens», a-t-il déclaré à la chaîne.

    En outre, il a estimé que la ville syrienne de Deir ez-Zor possédait une grande importance stratégique pour le succès de la guerre contre le terrorisme menée dans le pays.

    «Aujourd'hui, nous pouvons dire que tout le monde a pour but de lutter contre Daech. Il existe actuellement certains points clés, dont Deir ez-Zor, je dirais même principalement Deir ez-Zor. La résistance y est en cours depuis plusieurs années… C'est une sorte de pivot fondamental sur l'Euphrate qui permettrait de parler de la fin de la guerre contre Daech», a-t-il souligné.

    Le ministre a également abordé la question des zones de désescalade instaurées dans la région. Il a souligné qu'elles étaient ouvertes à l'aide humanitaire mais avaient besoin du soutien des organisations internationales.

    Lire aussi:

    L’opposition syrienne cherche à contacter la Russie au sujet de la 4e zone de désescalade
    Les chefs d'état-major russe et américain évoquent les zones de désescalade en Syrie
    Des unités de la police militaire russe en mission dans les zones de désescalade en Syrie
    Syrie: Choïgou lance un appel à l’aide humanitaire
    Syrie: 2.165 localités se sont jointes à la trêve
    Tags:
    opposition, zone de désescalade, Sergueï Choïgou, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik