International
URL courte
11213
S'abonner

Sur fond de tensions accrues autour de la Corée du Nord, le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a déclaré que le conflit avec Pyongyang pourrait déclencher une guerre nucléaire.

Commentant la situation autour du programme nucléaire de Pyongyang, le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a affirmé qu'une guerre nucléaire était tout à fait envisageable.

«Elle [la guerre nucléaire, ndlr] n'est pas exclue. Toutefois même une guerre avec l'utilisation d'armes ordinaires emporterait une quantité inimaginable de vies», a-t-il déclaré au journaliste du quotidien allemand Märkische Allgemeine Zeitung.

M.Gabriel a, par ailleurs, critiqué la position de la chancelière allemande Angela Merkel pour son soutien aux exigences du Président américain Donald Trump à l'encontre des pays membres de l'Otan concernant le renforcement des armes dissuasives.

Selon lui, les élections au Bundestag [assemblée parlementaire de la République fédérale d'Allemagne, ndlr] seront décisives par rapport à cette question.

«Les élections détermineront en fin de compte si l'Allemagne restera une puissance pacifique où poursuivra les projets aveugles sur les armements de Donald Trump», a-t-il conclu.

À l'heure actuelle, Pyongyang crée et teste activement des armes nucléaires et balistiques, malgré les sanctions adoptées par le Conseil de sécurité de l'Onu et certains pays. La Corée du Nord déclare que ses missiles balistiques intercontinentaux sont capables de frapper n'importe quel point du globe. Pendant ce temps, la tension monte entre Washington et Pyongyang, qui ne cesse d'échanger des menaces.

Ainsi, précédemment, le Président américain Donald Trump a notamment indiqué que les États-Unis étaient prêts à tout un spectre de mesures: diplomatiques, économiques et militaires, afin de mettre un terme à la menace nucléaire émanant de la Corée du Nord. Il a également promis «le feu et la colère» à Pyongyang si celui-ci menaçait de nouveau les États-Unis.

Lire aussi:

Trump n'a fixé aucune «ligne rouge» à Pyongyang
Washington demandera à Moscou et à Pékin de faire pression sur Pyongyang
La Corée du Nord convoque ses ambassadeurs pour une réunion à Pyongyang
Washington se met au même niveau de rhétorique que Pyongyang dans la question nucléaire
Et si la Corée du Sud devait protéger les USA des missiles de Pyongyang?
Tags:
guerre nucléaire, menaces, conflit, guerre, Donald Trump, Sigmar Gabriel, Angela Merkel, Berlin, Corée du Nord, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook