Ecoutez Radio Sputnik
    Turquie

    La Turquie réclame à Berlin l’extradition d’un des responsables présumés du putsch avorté

    © Sputnik . Alexei Danitchev
    International
    URL courte
    160
    S'abonner

    Les médias ont récemment annoncé qu’Adil Oksuz, recherché par la justice turque pour participation à l’organisation de la tentative de coup d’État de juillet 2016, se trouverait en Allemagne. Ankara a demandé à Berlin de retrouver M.Aksuz et de l’extrader vers la Turquie.

    La Turquie a envoyé une note aux autorités allemandes par laquelle elle leur réclame l’extradition d’Adil Oksuz, un des organisateurs présumés du putsch manqué de 2016, qui se trouverait actuellement sur le territoire allemand, a annoncé mercredi le journal turc Sabah.

    Les autorités turques ont également appelé Berlin à les informer du lieu de résidence de M.Oksuz et à enquêter sur les circonstances de son arrivée en Allemagne.

    1,1 million de dollars de récompense a été promis par les autorités turques à toute personne qui fournira des renseignements permettant l’arrestation de M.Oksuz, qui, selon le journal Sabah, aurait été repéré à Francfort-sur-le-Main et à Ulm. Selon d’autres informations diffusées par les médias turcs, Adil Oksuz aurait obtenu un titre de séjour temporaire dans le Bade-Wurtemberg.

    La justice turque affirme qu’Adil Oksuz était le chef opérationnel des putschistes et est un des «imams» de l’organisation FETÖ du prédicateur musulman Fethullah Gülen, considéré par les autorités turques comme l’organisateur du coup d’État avorté. Interpellé le 15 juillet 2016 près du QG des putschistes à Ankara, Adil Oksuz a été ensuite relâché dans des conditions troubles sur l’ordre d’un juge. Il aurait alors réussi à quitter le pays.

    La tentative de coup d’État a eu lieu en Turquie dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016. Au moins 240 personnes ont été tuées et 2.000 autres blessées lors des affrontements qui ont eu lieu principalement à Ankara et à Istanbul. 

    Dans le cadre de la vaste campagne de purges qui a suivi la tentative de putsch de juillet 2016, 50.000 personnes ont été arrêtées et 150.000 professeurs, juges, militaires et autres membres de la fonction publique ont été suspendus de leurs fonctions.

    Lire aussi:

    Que cherche l’AKP en allant à Bruxelles commémorer les victimes du putsch raté en Turquie?
    Putsch avorté en Turquie: arrestations dans les services du Premier ministre
    Le premier procès de journalistes en lien avec le putsch avorté en Turquie
    4.000 nouveaux licenciements en Turquie suite au putsch avorté de 2016
    Pourquoi appeler l’organisateur du putsch en Turquie? Les USA s’expliquent
    Tags:
    extradition, tentative de putsch en Turquie (2016), Adil Oksuz, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik