International
URL courte
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
1106
S'abonner

Sputnik a appris d'une source informée dans la capitale allemande que les autorités berlinoises n'entendaient pas allumer un de ses symboles, la porte de Brandebourg, aux couleurs du drapeau espagnol après les deux attentats à Barcelone et à Cambrils qui ont ôté la vie à 14 personnes et fait une centaine de blessés.

La capitale allemande n'envisage pas de se joindre au mouvement de solidarité pour rendre hommage aux victimes des attentats survenus à Barcelone et à Cambrils: les autorités ont décidé de ne pas illuminer la porte de Brandebourg aux couleurs du drapeau espagnol.

«Non, la porte ne sera pas illuminée», a affirmé à Sputnik un représentant du département de la presse et de l'information de Berlin.

Comme l'indique le quotidien allemand Berliner Morgenpost, se référant à une annonce du sénat de Berlin, la porte de Brandebourg ne sera pas illuminée aux couleurs du drapeau espagnol car la ville de Barcelone n'est pas jumelée à Berlin. Toutefois, les drapeaux flottant au-dessus de toutes les institutions de la capitale seront en berne.

Après l'attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg, les autorités allemandes ont changé les règles pour rendre hommage aux victimes d'attentats.

Ainsi, l'illumination est prévue uniquement s'il s'agit de villes jumellées ou de villes avec lesquelles Berlin entretient une relation particulière. Des attaques d'ampleur «historique, politique et globale» peuvent faire exception.

La tour Eiffel quant à elle a été éteinte à partir de 00h45, heure locale, dans la nuit de jeudi à vendredi, en mémoire des victimes de l'attentat.

Dans le même temps, le ministère italien de la Culture a décidé d'éteindre le Colisée, symbole national, pour une demi-heure en signe de solidarité avec les familles endeuillées après le double attentat.

Plus tôt, le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Martin Schaefer, avait annoncé que 13 ressortissants allemands avaient été blessés dans l'attaque de Barcelone, dont certains sont dans un état grave.

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d'intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant au total 14 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils.

Daech a revendiqué jeudi soir l'attentat de Barcelone. L'attaque de Cambrils n'avait pas été revendiquée vendredi matin, mais la police établit un lien avec l'attentat de Barcelone.

Il s'agit du premier attentat revendiqué par Daech en Espagne, mais le pays avait été touché en mars 2004 par le pire attentat islamiste en Europe. Des bombes avaient explosé dans des trains à Madrid faisant 191 morts, une attaque revendiquée par un groupe de la mouvance Al-Qaïda.

Dossier:
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

Lire aussi:

Sous une bonne étoile: elle survit à des attentats à Londres, Paris, et Barcelone
Barcelone, Paris, et les fondements culturels du terrorisme
La CIA aurait prédit un attentat à Barcelone deux mois à l’avance
Barcelone: un homme qui a renversé des policiers retrouvé poignardé
Un touriste saoudien sur l’attaque de Barcelone: «Le camion roulait à une vitesse folle»
Tags:
illuminations, hommage, attentat, victimes, porte de Brandebourg, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook