International
URL courte
5342
S'abonner

Décidé à chasser les djihadistes de l’est du pays où ils ont pris leurs quartiers, le Liban annonce le début de son offensive d’été.

L'armée libanaise a annoncé samedi le déclenchement d'une offensive contre l'enclave occupée par des combattants de l'organisation Daech à la frontière avec la Syrie, a-t-on appris de source proche des services de sécurité libanais.

L'armée vise les positions de Daech près de la ville de Ras Baalbek à l'aide de roquettes, de pièces d'artillerie et d'hélicoptères, a ajouté cette source.

Cette enclave est la dernière poche occupée par des combattants hostiles au Président syrien Bachar el-Assad à la frontière libano-syrienne.

Le Hezbollah a pour sa part annoncé le lancement d'une offensive conjointe avec l'armée syrienne contre l'enclave de Daech dans cette zone frontalière, a rapporté Al Manar, la chaîne de télévision du mouvement chiite libanais.

Cet assaut du Hezbollah et de l'armée syrienne est conduit en territoire syrien.

Malgré ces annonces quasi-simultanées, l'armée libanaise a souligné qu'elle ne coordonnait pas ses opérations militaires avec les forces armées syriennes.

Lire aussi:

Au Liban, les violeurs ne peuvent plus échapper à la justice en épousant leurs victimes
Des missiles anti-char US retrouvés dans un dépôt d'al-Nosra au Liban
Liban: la 2e étape de l'évacuation d'extrémistes vers la Syrie rencontre des difficultés
9.000 membres des familles de terroristes du Front al-Nosra quitteront le Liban
L'armée syrienne signe des victoires contre al-Nosra à la frontière avec le Liban -Vidéo-
Tags:
offensive, terrorisme, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook