Ecoutez Radio Sputnik
    Barcelone

    Un imam catalan, principal organisateur des attaques en Espagne

    © AP Photo/ Oriol Duran
    International
    URL courte
    9777191139

    La police catalane a mené samedi une perquisition dans la maison de l'imam Abdelbaki Es Satty, qui serait derrière la radicalisation des jeunes terroristes qui ont perpétré les attaques meurtrières à Barcelone et à Cambrils.

    Le Marocain Abdelbaki Es Satty, imam de la mosquée de la ville catalane de Ripoll, est le principal organisateur des attentats terroristes en Espagne. Sa maison, située dans la ville de Ripoll, a été perquisitionnée samedi par la police catalane, indique le journal espagnol El Pais.

    Selon la police, le prédicateur a quitté la prison de Castellon en 2012, où il avait été incarcéré en raison d'irrégularités avec son permis de séjour. À en croire El Pais, c'est là où il a fait connaissance des terroristes qui ont organisé l'attentat dans la gare madrilène d'Atocha, le 14 mars 2004, qui avait fait 191 morts. Âgé de 40 ans, l'imam vivait depuis 2015 à Ripoll, une ville où résidaient d'autres suspects liés aux attentats.

    Ses voisins parlent d'Es Satty comme d'un homme discret qui essayait de ne pas attirer l'attention. Il n'a pas réussi à s'intégrer dans la communauté musulmane locale qui comptait environ 500 personnes.

    La police suppose que l'imam a été tué dans l'explosion qui s'est produite dans la nuit de mercredi à jeudi dans un bâtiment résidentiel de la ville d'Alcanar, en Catalogne.

    Leur chef décédé, les terroristes ont décidé d'improviser des attaques à Barcelone et à Cambrils.

    Une fourgonnette a percuté la foule jeudi près de l'avenue piétonne La Rambla, dans le quartier touristique de Barcelone. Daech a revendiqué cette attaque. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard. L'opération spéciale lancée par la police à Cambrils a permis d'éliminer quatre terroristes et d'en blesser un cinquième, qui a ensuite succombé à ses blessures. Selon un dernier bilan, les attaques en Catalogne ont fait 15 morts et 130 blessés.

    Lire aussi:

    L'imam de la cellule responsable des attentats en Espagne est mort, selon la police
    Drame de Barcelone: un gilet d’explosifs non factice découvert dans la maison d'Alcanar
    Attaque à Barcelone: la mère du dernier auteur en fuite l’appelle à se rendre
    Tags:
    attentat, Barcelone, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik