International
URL courte
240
S'abonner

Au moment du drame à Barcelone, un Britannique, Harry Athwal, a aperçu un petit garçon blessé, couché par terre, qui l’a fait penser pendant un instant à son propre fils. Sans plus réfléchir, M.Athwal s’est précipité pour le protéger du danger avec son corps. Actuellement, aucune information sur le sort du garçon n’a été dévoilée.

Alors que la fourgonnette fonçait dans la foule, semant la mort et la panique dans le quartier touristique de Barcelone, le Britannique Harry Athwal a vu un garçon grièvement blessé et inconscient. Avec le sentiment de voir son propre fils, M.Athwal l'a couvert de son corps pour essayer de le protéger, a relaté le quotidien britannique The Mirror.

«Il était inconscient. Sa jambe était pliée d'une façon étrange et du sang coulait de sa tête. Je savais que c'était très grave. J'ai essayé de prendre son pouls et je ne l'ai pas trouvé. Puis j'ai mis ma main sur son dos et j'ai pensé qu'il était mort. Je caressais ses cheveux et je pleurais mais je restais avec lui. Je ne voulais pas laisser cet enfant seul au milieu de la route», a-t-il déploré.

Les médecins sont arrivés dix minutes plus tard. Ils ont placé l'enfant dans l'ambulance pour le transporter à l'hôpital. Inquiet, Harry Athwal essaie de retrouver la trace du garçon dans les hôpitaux de la ville pour avoir de ses nouvelles.

Une fourgonnette a percuté la foule jeudi près de l'avenue piétonne La Rambla, dans le quartier touristique de Barcelone. Daech a revendiqué cette attaque. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard. Selon un dernier bilan, les attaques en Catalogne ont fait 14 morts et 130 blessés.

Lire aussi:

Des détails de l’attentat à Barcelone dévoilés par la police
Turku, Barcelone… L’enquête sur les attentats en Europe mène vers le Maroc
Barcelone: des musulmans manifestent leur solidarité
La Sagrada Familia aurait été la cible principale des auteurs des attaques de Barcelone
Du gaz «mère de Satan» retrouvé chez les terroristes de Barcelone
Tags:
police, victimes, terrorisme, attentat, Etat islamique, Barcelone, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook