Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    Le site de commandement des forces stratégiques nord-coréennes localisé

    © REUTERS/ KCNA
    International
    URL courte
    39164501240

    Les experts sud-coréens auraient localisé le site de commandement nord-coréen des forces de missiles nucléaires qui contrôle les arsenaux nucléaires du pays: le siège se trouve probablement profondément enfoui, à environ 40 km de Pyongyang.

    Dans un ravin, à environ 40 kilomètres de Pyongyang, siège le commandement nord-coréen des forces de missiles nucléaires, a annoncé la chaîne de télévision sud-coréenne MBC, soulignant que la Corée du Nord ne s'efforce pas de cacher ce site.

    La télévision nord-coréenne a publié des séquences sur lesquelles Kim Jong-un se promène sur le site de commandement des forces stratégiques, qui contrôle les missiles et les arsenaux nucléaires du pays. Bien que l'enregistrement n'ait pas affiché les coordonnées, la position des bâtiments et d'autres détails ont permis aux experts sud-coréens de déterminer la localisation exacte du site.

    Les images satellite ont aidé à constater que le complexe de commandement des forces stratégiques nord-coréennes se trouve à 40 km de Pyongyang, non loin d'un village près de Suncheon, dans la province du Hwanghae du Sud. Une ligne ferroviaire à proximité facilite l'approvisionnement du site et le déplacement du personnel.

    Selon les experts sud-coréens, le commandement se situe dans un ravin, près des montagnes, ce qui permet de renforcer sa protection en cas de frappes aériennes. Il est très probable que les installations situées en surface ne jouent pas un rôle crucial, tandis que le quartier général réel se trouverait profondément enfoui, ou dans les montagnes. D'après le renseignement sud-coréen, le commandement des forces stratégiques est composé d'au moins 15.000 personnes.

    Les forces stratégiques sont une armée à part entière au sein des forces nord-coréennes, au même titre que l'armée de l'air, de terre et la marine, d'après les experts sud-coréens.

    Lire aussi:

    Les États-Unis prêts à abattre tout objet menaçant tiré par la Corée du Nord
    L’agence Roskosmos n’a aucuns rapports avec la Corée du Nord
    Communication secrète entre la Corée du Nord et les USA: discutent-ils des prisonniers?
    Corée du Nord: Trump salue la décision "sage" de Kim Jong-Un sur Guam
    La Corée du Nord convoque ses ambassadeurs pour une réunion à Pyongyang
    Tags:
    commandement, Kim Jong-un, Corée du Nord, Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik