Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump exclut un retrait de l’Afghanistan, mais refuse de dévoiler son plan d’action

    © Sputnik. Irina Kalashnikova
    International
    URL courte
    1052829

    Dans une allocution depuis la base militaire de Fort Myer, Donald Trump a exclu un retrait précipité de ses troupes de l’Afghanistan, ce qui créerait un vide qui profiterait aux terroristes. Il a cependant ajouté que l’assistance américaine à ce pays avait des limites.

    Intervenant à la base militaire de Fort Myer, non loin de Washington, Donald Trump a qualifié d'inacceptable un retrait précipité de l'Afghanistan, disant qu'un tel retrait créerait un vide dont profiteraient les terroristes, tout en avertissant que l'aide des États-Unis à ce pays ne serait pas sans fin.

    «Les conséquences d'un retrait précipité sont imprévisibles et inacceptables… Le retrait créera un vide qui sera rempli par les terroristes, d'Al-Qaïda comme du groupe Daech», a-t-il affirmé.

    Évoquant l'assistance au gouvernement d'Afghanistan, le Président américain a précisé qu'elle avait ses limites.

    «Notre engagement n'est pas illimité, notre soutien n'est pas un chèque en blanc», a-t-il martelé, ajoutant que «les Américains veulent de vraies réformes et de vrais résultats».

    Cependant, dans son discours, M.Trump n'a avancé aucun chiffre sur le niveau des troupes ni aucune échéance dans le temps, jugeant cela «contre-productif».

    «Nous n'allons pas parler de nos effectifs, ni de nos projets concernant les futures actions militaires… Les ennemis de l'Amérique ne doivent pas connaître nos plans», a-t-il estimé.

    Constatant la menace immense que les terroristes en Afghanistan représentaient pour les États-Unis, Donald Trump a affirmé que le peuple afghan devait lui-même définir son avenir.

    «Les Afghans doivent eux-mêmes assurer la sécurité de leur pays et définir leur avenir», a-t-il signalé.

    Donald Trump est intervenu 16 ans après les attentats du 11 septembre 2001 qui avaient poussé les États-Unis à lancer une vaste offensive pour déloger le régime taliban au pouvoir à Kaboul.

    Donald Trump a qualifié d'inacceptable un retrait précipité de l'Afghanistan
    © Sputnik.
    Donald Trump a qualifié d'inacceptable un retrait précipité de l'Afghanistan

    Lire aussi:

    Trump déclare avoir pris de nouvelles décisions sur l’Afghanistan
    Les États-Unis sont-ils prêts à se retirer de l’Afghanistan?
    Moscou appelle Washington à retirer ses troupes de l’Afghanistan
    L’armée US pourrait quitter l'Afghanistan après les élections du Congrès
    Washington prêt à adopter une nouvelle stratégie pour ses troupes en Afghanistan
    Tags:
    menaces, retrait, Al-Qaïda, Etat islamique, Donald Trump, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik