International
URL courte
8272
S'abonner

Après avoir inspecté l’Institut de matériaux chimiques de l’Académie des sciences de la défense, qui développe les missiles nord-coréens, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un a ordonné d’augmenter la production de moteurs à propergol solide et d’ogives de missiles balistiques intercontinentaux.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné l'augmentation de la production de moteurs de fusée à carburant solide et d'ogives de missiles balistiques intercontinentaux à l'issue de sa visite à l'Institut de matériaux chimiques de l'Académie des sciences de la défense, a rapporté mercredi l'agence officielle nord-coréenne (KCNA).

«Il a donné l'ordre à l'Institut de produire davantage de moteurs à propergol solide et d'ogives à l'aide d'appareils sophistiqués ainsi que des matériaux carboniques et mixtes», a indiqué l'agence.

La tension s'est fortement accrue sur la péninsule coréenne ces dernières semaines après les tests réussis — mais interdits par la communauté internationale — de deux missiles balistiques intercontinentaux nord-coréens capables selon des experts de frapper la côte ouest des États-Unis. Donald Trump a choisi d'adopter un ton très martial dans sa réponse à ce que Washington voit comme une provocation, promettant notamment «le feu et la colère» au régime de Kim Jong-un en faisant allusion à la puissance de l'arsenal nucléaire américain.

La situation s'est encore envenimée quand la Corée du Sud et les États-Unis ont entamé lundi les exercices militaires conjoints Ulchi-Freedom Guardian, alors que Pyongyang avait précédemment averti qu'il considérait cette action comme une «répétition générale avant la guerre».

Lire aussi:

Manœuvres US-Corée du Sud: Pyongyang prêt à frapper en cas de provocation
Nucléaire coréen: Washington a rejeté un compromis proposé par Pyongyang
Quelle sera la réaction de Pyongyang aux ondes de la BBC en Corée du Nord?
Les sanctions chinoises ne freineront pas les ambitions nucléaires de Pyongyang
Washington et Séoul exacerbent la crise coréenne, les nerfs de Pyongyang résisteront-ils?
Tags:
menace nord-coréenne, menace nucléaire, missiles, guerre nucléaire, missiles balistiques, Kim Jong-un, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook