International
URL courte
15531
S'abonner

Il est grand temps que les pays occidentaux commencent à séparer l’opposition modérée des terroristes, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Lors d'une réunion avec son homologue libanais Yacoub Sarraf en marge du Forum Armée-2017, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a commenté la lutte des pays occidentaux contre le terrorisme.

«Nous comprenons que le déplacement des terroristes d'un pays à l'autre ne peut pas continuer indéfiniment. Il est grand temps que nos partenaires occidentaux le comprennent également, qu'ils séparent définitivement l'opposition modérée des terroristes et qu'ils cessent de venir en aide à n'importe qui», a déclaré le ministre russe.

En guise d'exemple, il a rappelé la situation en Syrie où la séparation de l'opposition modérée des terroristes et l'introduction de zones de désescalade ont permis de mettre fin à la guerre civile et de focaliser sur la lutte contre le terrorisme.

«D'autant plus que l'une des zones de désescalade se trouve à proximité immédiate de la frontière, et l'une partie des unités qui luttent contre les terroristes dans votre pays est impliquée dans la lutte contre le terrorisme et sur le territoire de la Syrie», a déclaré M.Choïgou s'adressant à son homologue libanais.

Actuellement, trois zones de désescalade existent en Syrie: l'une au nord de la ville d'Homs, la deuxième dans la Ghouta orientale et la troisième à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
Un 4e État américain autorise la formation des pelotons d'exécution
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
opposition modérée, Sergueï Choïgou, Liban, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook