Ecoutez Radio Sputnik
    La situation en Syrie (image d'illustration)

    Le Hezbollah dit avoir presque vaincu Daech dans l'ouest de la Syrie

    © Sputnik. Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    82809460

    Après avoir presque vaincu les djihadistes à Qalamoun, le Hezbollah s’apprête à mener des négociations avec le groupe Daech en Syrie, à la demande des combattants qui ont pris leurs quartiers à la frontière syro-libanaise.

    Le Hezbollah libanais a repris la quasi-totalité d'une poche tenue par Daech du côté syrien de la frontière avec le Liban, dans le cadre d'une offensive menée contre le groupe djihadiste avec l'armée syrienne, a annoncé son chef jeudi.

    Des discussions sur une trêve ont commencé avec Daech mais une «très grande victoire» militaire semble plus probable, a déclaré Hassan Nasrallah dans un discours retransmis à la télévision.

    Pour rappel, l'armée syrienne et le Hezbollah chiite soutenu par l'Iran ont lancé samedi dernier une attaque pour déloger Daech du Qalamoun, région montagneuse de l'ouest de la Syrie.

    Dans le même temps, l'armée libanaise a lancé une offensive contre Daech de son côté de la frontière, dans le nord-est du Liban, tout en précisant qu'elle ne coordonnait pas son avancée avec l'armée syrienne ni avec le Hezbollah.

    Cette zone est la dernière partie de la frontière syro-libanaise sous le contrôle des djihadistes. Pour l'heure, a indiqué Hassan Nasrallah, plus de 270 kilomètres carrés ont été totalement repris côté syrien par le Hezbollah et l'armée syrienne. Une quarantaine de kilomètres carrés sont encore sous le contrôle de Daech, a-t-il ajouté.

    La guerre en Syrie s'est déplacée en territoire libanais en 2014, quand Da ech et le Front al Nosra se sont brièvement emparés de la ville d'Ersal.

    Les dirigeants de Daech du côté syrien de Qalamoun ont demandé à négocier, a indiqué Hassan Nasrallah jeudi, mais il faudra pour cela qu'ils disent ce qu'il est advenu des militaires libanais, a-t-il souligné.

    Par ailleurs, si l'État libanais veut négocier un accord d'évacuation avec Daech de son côté de la frontière, Damas serait prêt à coopérer, à condition d'en faire la «demande officielle», a ajouté le chef du Hezbollah.

    Lire aussi:

    Daech délogé d'un secteur stratégique de la frontière syro-libanaise
    L’armée syrienne encercle des terroristes de Daech dans la province d’Homs
    L'aviation syrienne pilonne Daech à la frontière libanaise
    Combien de temps faudra-t-il encore pour déloger Daech de Mossoul?
    Le Liban lance une offensive contre Daech à la frontière syrienne
    Tags:
    offensive, terrorisme, Daech, Liban, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik