International
URL courte
13280
S'abonner

Après avoir libéré les deux derniers sites d'armes chimiques situés sur le territoire anciennement contrôlé par les djihadistes, les militaires russes les ont détruit, selon un responsable de l'Armée russe.

Les Troupes russes de la protection radio, chimique et biologique ont détruit les deux dernières caches d'armes chimiques en Syrie dans le cadre de l'opération de destruction des armes chimiques menée par l'Onu et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), a annoncé le commandant en chef des Troupes, le général Igor Kirillov.

Selon lui, au total, 27 sites de stockage et de fabrication d'armes chimiques ont été détruits.

«Les deux derniers sites qui se trouvaient sur le territoire contrôlé par les djihadistes ont été détruits après avoir été libérés en août 2017. Ils sont passés sous le contrôle des experts des Troupes russes de protection radio, chimique et bactériologique afin d'être ensuite présentés aux experts de l'OIAC», a indiqué le général lors d'une table ronde organisée dans le cadre du Forum Armée-2017 qui se déroule actuellement dans les environs de Moscou.

Moscou n'exclut pas que les récentes déclarations de Washington accusant Damas d'avoir eu recours à des armes chimiques aient pour but d'intensifier l'ingérence des Etats-Unis dans les affaires syriennes.

Lire aussi:

«Daech bluffe à propos de l’arme chimique» à Mossoul
Des terroristes sabotent un cratère formé par une arme «chimique» en Syrie
Poutine évoque de possibles provocations à l'arme chimique dans d'autres régions en Syrie
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
armes chimiques, Forces armées russes, Igor Kirillov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook