International
URL courte
491
S'abonner

Le Royaume-Uni ne paiera pas plus qu'il ne doit pour s'acquitter de ses engagements devant l'Union européenne pendant et après Brexit, a déclaré vendredi à BBC le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson.

«Certains des montants que j'ai vus semblent surévalués. Bien sûr, nous remplirons nos obligations», a-t-il indiqué, avant d'ajouter que Londres ne paierait à Bruxelles « ni un penny plus ni un penny moins».

Le Ministre s'est dit également sceptique quant à la position du négociateur en chef de l'UE, Michel Barniers, concernant la somme que Londres doit payer.

«Je n'accepte pas l'interprétation de Barnier concernant nos engagements. Je crois sincèrement que nous devons remplir nos obligations légales […] Je pense que les 100 milliards d'euros ou de livres sterling que la Commission européenne nous demande de payer ne sont pas un montant acceptable», a souligné Johnson.

Début juillet, M. Johnson a déclaré devant le Parlement britannique que les dirigeants européens seront «renvoyés dans les cordes» s'ils s'attendent à ce que Londres règle une facture «stratosphérique» pour sa sortie de l'UE.

À en croire les médias britanniques, si Bruxelles accepte de discuter des questions financières telles que la conclusion d'un accord commercial dans le cadre d'un partenariat futur, Londres sera prête à payer à l'UE jusqu'à 40 milliards d'euros. Cependant, l'UE estime que le Royaume-Uni devra lui verser de 60 à 100 milliards d'euros.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Le PM australien ne s'entretiendra pas avec Macron à New York
Tags:
Actualités, International, Royaume-Uni, Europe, Michel Barnier, Boris Johnson, Union européenne (UE), Négociations sur le Brexit (2017)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook