International
URL courte
23315
S'abonner

En clôturant son message de félicitations à l’Ukraine par un analogue au salut nazi, le ministre allemand des Affaires étrangères a créé un tollé sur la Toile.

Des internautes allemands ont eu du mal à en croire leurs yeux: leur chef de la diplomatie, Sigmar Gabriel, a clôt son message officiel adressé à l’Ukraine à l’occasion de son Jour de l’indépendance par le slogan «Slava Ukraini» (Gloire à l’Ukraine), analogue du salut nazi, s’indigne le journal BlauerBote.

Les internautes sont choqués par l’absence de vision chez Sigmar Gabriel. Le ministère des Affaires étrangères devrait être au courant de la vraie signification de ce slogan, estiment des Allemands.

«Devons-nous à nouveau nous inquiéter de l’avenir de l’Allemagne? Espérons que non», s’interrogeaient des internautes inquiets.

​Un autre internaute a souligné qu’à titre de comparaison la diplomatie polonaise n’avait pas utilisé cette formule dans son message de félicitations.

​Le message de Sigmar Gabriel est disponible sur le site du ministère allemand des Affaires étrangères et sa citation contenant ce cri de ralliement a été publiée sur le compte officiel de la diplomatie sur Twitter.

Le salut «Gloire à l’Ukraine», accompagné de la levée du bras droit et impliquant la réponse «Gloire aux héros», a été employé par l'Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN) et l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) pendant les années de la Seconde Guerre mondiale. Il a été calqué sur le salut nazi.

Ce slogan est redevenu populaire pendant l’Euromaïdan, actions de protestation qui ont éclaté le 21 novembre 2013 en Ukraine.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Des voleurs surpris par la police en train de vider un logement sous scellé truffé d’armes de guerre
Le portrait de Mohammed VI et le drapeau marocain à nouveau brûlés et piétinés en France - images
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
message de salutation, internautes, salut nazi, nazisme, Sigmar Gabriel, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik