Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin de Moscou

    Scandale! Les photos des espions russes derrière le coup d’État manqué au Monténégro

    © Sputnik. Yevgenia Novozhenina
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    396674564

    Découvrez les photos inédites de deux officiers du GRU qui prouvent que la Main du Kremlin a tiré les ficelles du coup d’État manqué au Monténégro et préparait l’assassinat du Premier ministre monténégrin. Enfin toute la vérité sur les complots du Kremlin, racontée par The Telegraph. Âmes sensibles s’abstenir.

    Attention, ils sont très dangereux et peuvent représenter une grande menace.

    Remerciez la Providence si vous êtes restés sain et sauf après avoir vu des Russes se promener dans un parc ou, pire, fumer sur un banc en plein milieu des feuilles mortes, d'après un article révélateur publié par The Telegraph.

    Alors, finies les accusations bidon contre l'ingérence des agents du Kremlin dans les affaires intérieures de pays tiers, cette fois les preuves sont accablantes, car des agences de renseignement européennes sont parvenues à prendre deux agents du GRU la main dans le sac, alors qu'ils s'apprêtaient à renverser le gouvernement monténégrin et à tuer le Premier ministre du pays, Milo Djukanovic.

    «Les images obtenues par des agences de renseignement européennes représenteraient deux officiers du GRU, le service d'espionnage militaire russe, en visite dans les Balkans, en train de surveiller l'homme qu'ils ont embauché pour orchestrer le sanglant renversement du gouvernement du Monténégro», peut-on lire dans le média britannique.

    Le journal précise qu'il s'agit d'Édouard Chichmakov et de Vladimir Popov, tous les deux agents du GRU, la Direction générale des renseignements de l'État-Major des Forces Armées de la Fédération de Russie.

    Êtes-vous prêts à voir de vos propres yeux à quoi ressemblent les preuves «tangibles» de l'implication des «organismes d'État» russes dans les événements d'octobre 2016? Car les voici:

    Édouard Chichmakov fume une clope assis sur un banc à côté de Vladimir Popov, au milieu d'un parc couvert de feuilles multicolores. Les photographes des «agences de renseignement européennes» devaient être particulièrement fiers d'avoir pris ce beau cliché d'automne, fait selon eux «dans un parc de Belgrade à l'époque du coup d'État déjoué».

    Est-ce que les pions de la Main du Kremlin vous effraient? Retenez votre souffle, car ce n'est pas tout.

    Voici une autre photographie non moins terrifiante que la première: Édouard Chichmakov se promène dans la rue avec un homme (Aleksandar Sindjelic) qui vient apparemment de faire un peu de shopping, à en juger d'après son sac rouge.

    Êtes-vous au courant de cette nouvelle coutume? Voir un Russe dans la rue avant le coucher du soleil signifie qu'il manigance quelque chose… Ces slaves adorent en particulier organiser des coups d'État et des attaques informatiques à l'approche des élections.

    The Telegraph précise notamment qu'Aleksandar Sindjelic est un ancien militant anti-occidental, à qui les vassaux de Moscou auraient confié la mission de mener à bien le putsch.

    Ensuite, le média évoque un scénario digne d'un bon film hollywoodien des années 90, dans lequel les acteurs jouant «les méchants Russes» ne savent même pas parler leur langue maternelle sans accent: Chichmakov et Popov auraient donné à Sindjelic des armes, des équipements et de l'argent, mais leur complot aurait été déjoué et le bien a triomphé du mal.

    À quand la fin des contes des médias mainstream sur les «monstres» d'origine russe?

    Lire aussi:

    «Preuves» d'un complot russe au Monténégro: un journaliste s'en prend au Telegraph
    Adhésion du Monténégro à l’Otan: Moscou répond aux fausses accusations
    "Le Monténégro sera le premier à quitter l'Otan"
    Tags:
    Service de renseignement militaire de Russie (GRU), Monténégro, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik