International
URL courte
661
S'abonner

Donald Trump est le principal opposant à l'idée de fournir des armes létales à l'Ukraine, car le Président craint que cela puisse entraîner une nouvelle détérioration des relations avec la Russie, a déclaré l'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul dans une interview à un média ukrainien.

L'ex-ambassadeur des États-Unis en Russie Michael McFaul a déclaré que le Président américain Donald Trump s'opposait activement à la livraison d'armes létales en Ukraine.

«Je ne peux pas l'affirmer avec certitude, parce que je ne travaille plus à la Maison-Blanche. Cependant, j'ai l'impression que c'est le Président américain qui est le principal opposant à la livraison d'armes létales à l'Ukraine. Et sa voix est importante», a indiqué le diplomate dans une interview au média ukrainien Obozrevatel'.

Il a en outre expliqué que M.Trump craignait que cette initiative puisse empirer les relations russo-américaines.

«Ils sont certains que la livraison d'armes rendra les relations entre la Russie et les États-Unis encore plus tendues. C'est le Président Trump qui s'exprime le plus activement en faveur de la restauration de la coopération avec Moscou», a ajouté Michael McFaul.

Début mai, le Sénat américain a approuvé le projet de budget fédéral jusqu'au 30 septembre 2017 prévoyant la fourniture de l'aide financière à l'Ukraine d'au moins 410 millions de dollars, y compris des livraisons d'armes.

Se référant à trois fonctionnaires américains, NBC News a annoncé le 5 août que le Pentagone avait recommandé à la Maison-Blanche de livrer à l'Ukraine des armes antichars hautement technologiques. Il s'agit de la livraison de lance-missiles antichars Javelin pour environ 50 millions de dollars.

 

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
livraisons d'armes, armes létales, Donald Trump, Michael McFaul, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook