Ecoutez Radio Sputnik
    Cyberattaque

    La Main du Kremlin s’allierait à Daech pour une cyberattaque en Europe?

    CC0
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    152271026

    Le groupe terroriste Daech semble manquer de bras à tel point qu’il s’apprêterait à avoir recours à un coup de main des hackers russes. Du moins, tel est l’avis exprimé au sein du centre de contre-terrorisme de l’UE, selon lequel Daech rémunèrera bientôt des hackers russes dans le but d’attaquer les systèmes informatiques européens.

    Mais qui d'autre, à part des hackers russes? On pourrait dire que ce n'est plus drôle, mais, étant donné les dernières allégations du coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme Gilles de Kerchove, leur influence serait immense. Ainsi, la Main du Kremlin, en la personne de hackers russes insaisissables, irait jusqu'à s'emparer de l'activité du groupe terroriste Daech, un sujet qui, pourtant, ne provoque pas le moindre sourire.

    Interviewé par le quotidien espagnol El Mundo, Gilles de Kerchove, coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, a prévenu que dans les cinq prochaines années le groupe terroriste Daech pourrait essayer d'attaquer les systèmes de commande des centrales nucléaires ou ceux de contrôle du trafic aérien des pays européens, même si pour l'instant une telle pratique n'a pas cours. Dans cette optique, Daech pourrait compter sur l'appui de hackers russes, contre une juste rémunération de leurs services:

    «Ils [les terroristes du groupe Daech, ndlr] pourront louer les services des hackers russes, parce qu'ils ont de l'argent», a souligné M. de Kerchove.

    Cette déclaration, M. de Kerchove l'a faite après avoir également évoqué que le Royaume-Uni abritait actuellement environ 25.000 radicaux islamistes, un nombre qui dépasse largement celui de tout autre pays européen, selon El Mundo.

    Par ailleurs, M. de Kerchove est certain que la baisse maximale du niveau de la menace terroriste ne sera possible que grâce à la surveillance 24 heures sur 24 des «plus douteux et dangereux» djihadistes connus, couplée à un échange constant de renseignements entre les services secrets européens. Sur fond de menace terroriste planant au-dessus des pays européens, l'option la plus évidente est certainement de placer la fameuse Main du Kremlin derrière cette menace… Apparemment, c'est même la raison pour laquelle la Russie mène des combats contre Daech en Syrie et, en appui de l'armée syrienne, libère de plus en plus de villes du joug terroriste.

    Lire aussi:

    Kiev, Pyongyang, moteurs de fusées… Quand la Main du Kremlin s’empare de la plume du NYT
    Le Monde voit la Main du Kremlin derrière les néonazis ukrainiens
    Quand la Main Du Kremlin sape la sécurité lituanienne… à coups de cartoons!
    Tags:
    hackers, cyberattaque, Daech, Syrie, Russie, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik