International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
89355
S'abonner

Emmanuel Macron a appelé la communauté internationale à réagir «avec la plus grande fermeté» à l’essai souterrain d'une bombe à hydrogène effectué ce dimanche par Pyongyang, demandant en particulier des réactions du Conseil de sécurité de l'Onu et de l'UE.

Le Président français Emmanuel Macron a appelé dimanche le Conseil de sécurité de l'Onu à réagir «rapidement» à l'essai nucléaire annoncé par la Corée du Nord, qu'il condamne «avec la plus grande vigueur». Dans un communiqué publié par l'Élysée, le chef de l'État a également appelé la communauté internationale à traiter ce nouvel essai «avec la plus grande fermeté».

«Le président de la République, Emmanuel Macron, condamne avec la plus grande vigueur le nouvel essai nucléaire effectué cette nuit par la Corée du Nord, qui fait suite à une série d'essais de missiles balistiques confirmant la volonté répétée de Pyongyang de porter atteinte à la paix et la sécurité internationales», lit-on dans le communiqué.

Emmanuel Macron a appelé les membres du Conseil de sécurité des Nations unies à réagir «rapidement à cette nouvelle violation par la Corée du Nord du droit international, du régime de non-prolifération nucléaire et des résolutions du Conseil, dont la résolution 2371 adoptée le 5 août 2017 à l'unanimité», indique Reuters.

Le Président français a également souhaité une réaction unie et claire de l'Union européenne.

Pour Emmanuel Macron, «la communauté internationale doit traiter cette nouvelle provocation avec la plus grande fermeté».

Le Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené un essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence japonaise de météorologie (JMA) a par la suite affirmé que celles-ci étaient d'une puissance au moins dix fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

Moscou: le test nucléaire lourd de conséquences pour Pyongyang
Test nucléaire nord-coréen: Tokyo veut une réunion d’urgence du Conseil de sécurité
Tokyo veut élaborer des lasers pour intercepter les missiles nord-coréens
Qui est l’auteur de l’attaque de Rambouillet qui a coûté la vie à une agent?
Tags:
tests nucléaires, Elysée, Conseil de sécurité de l'Onu, Emmanuel Macron, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook