Ecoutez Radio Sputnik
    la mission commerciale russe à Washington

    Les USA s’attendent à ce que la Russie leur vende ses résidences diplomatiques

    © Sputnik . Alexey Agarishev
    International
    URL courte
    Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)
    36651
    S'abonner

    Bien que la Russie ait annoncé auparavant qu’elle ne renoncerait pas à son droit aux résidences diplomatiques aux États-Unis et les réclamerait, les États-Unis ont informé Moscou qu’ils s’attendaient à la vente des propriétés diplomatiques russes après les perquisitions réalisées ce samedi.

    Les États-Unis ont informé la Russie via les canaux du département d'État qu'ils s'attendaient à la vente des propriétés diplomatiques russes, qui se trouvent dans les régions de San Francisco et de Washington, a déclaré ce dimanche la porte-parole du Ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova, sur la chaîne de télévision Rossia-1.

    «Je vais dire une chose sensationnelle. C'est incroyable, on ne nous a pas fait comprendre, mais on nous a dit directement via les canaux du département d'État qu'ils s'attendaient à ce que nous vendions ces propriétés à l'État américain», a annoncé Maria Zakharova.

    Et d'ajouter: «Nous ferons aujourd'hui une sélection de photos de ces propriétés, de sorte que ce qui est en jeu soit clair. Ce ne sont pas des studios en banlieue. C'est le centre de la ville de Washington et de San Francisco. Ces résidences sont assimilées à des "datchas", ce sont des endroits luxueux, c'est pourquoi il était si intéressant d'y tenir des événements».

    Le 2 septembre, Washington a lancé des perquisitions dans plusieurs missions diplomatiques aux USA. Le ministère russe des Affaires étrangères l'a prouvé en publiant un certain nombre de vidéos prises sur le terrain. De son côté, le département d'État a nié toute irruption des agents du FBI dans l'enceinte des missions russes, précisant qu'il s'agissait d'«inspections».

    L'ex-ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kisliak, commentant les sanctions antirusses imposées par Washington, a déclaré en août que la Russie ne renoncerait pas à son droit aux résidences diplomatiques aux États-Unis et les réclamerait.

    Rappelons que les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions jeudi dernier, lorsque les autorités américaines ont exigé que Moscou ferme son consulat général à San Francisco ainsi que ses deux représentations commerciales à Washington et à New York à compter de samedi.

    En réaction à la fermeture d'établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou avait précédemment sommé Washington de réduire à 455 personnes les effectifs de son ambassade en Russie, dans un souci de ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

    Dossier:
    Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)

    Lire aussi:

    Moscou ne renoncera pas à l’accès à ses résidences diplomatiques
    Assange tacle Washington suite aux perquisitions dans les missions diplomatiques russes
    Perquisitions d'une mission russe aux USA: un serrurier appelé en renfort
    Tags:
    biens diplomatiques, ventes, Département d'Etat des Etats-Unis, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik