Ecoutez Radio Sputnik
    Irlande

    Irexit: l’Irlande doit-elle rester dans l’UE après la sortie du Royaume-Uni?

    © REUTERS / Cathal McNaughton
    International
    URL courte
    9153

    Alors que Londres négocie sa sortie de l’Union européenne, certaines voix en Irlande voisine appellent à faire de même. Sputnik a eu l’occasion de s’entretenir à ce sujet avec l’économiste irlandais Ray Kinsella.

    L'Irlande doit sérieusement réfléchir à se retirer de l'Union européenne, a déclaré à Sputnik Ray Kinsella, ayant estimé en amont dans son article publié par le Irish Times qu'il n'y avait plus aucun avantage pour le pays de rester au sein de l'UE.

    «Il est parfaitement évident que les valeurs qui se trouvaient à la base de l'Union européenne n'existent plus. Aussi, l'Irlande doit-elle penser à son avenir. Que gagnera-t-elle en restant au sein de l'UE où elle est devenue un petit pays dépendant et périphérique, dont les intérêts ne sont défendus par personne et avec lequel personne de coopère?», s'est demandé l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter qu'au sein de l'Union européenne dans son état actuel, l'Irlande serait affaiblie, et son économie limitée.

    «Nous n'avons pas reçu de l'Europe le soutien attendu», a résumé M.Kinsella.

    Un autre interlocuteur de Sputnik, Peter O'Loughlin, fondateur et président du nouveau parti irlandais Identity Ireland, a relevé pour sa part que, comme le Royaume-Uni sortait de l'UE, il serait dans l'intérêt de l'Irlande de suivre son exemple.

    «L'Union européenne se trouve actuellement dans une situation désespérée. La Grande-Bretagne s'en retire, et on observe des frictions entre la Pologne et la Hongrie, d'une part, et la Commission européenne, de l'autre, sur la question des migrants. Les eurosceptiques gagnent du terrain», a constaté M.O'Loughlin.

    Et de conclure qu'autant de signes laissaient présager le début de l'éclatement de l'Union européenne.

    Lire aussi:

    Après le Brexit, Londres ne veut pas de postes-frontières avec l’Irlande
    L’UE promet d’accueillir l’Irlande unifiée
    Conséquences du Brexit: HSBC pourrait déplacer ses activités en France ou en Irlande
    Tags:
    avantages, pays, économie, irexit, Brexit, Commission européenne, Union européenne (UE), Irish Times, Sputnik, Peter O'Loughlin, Ray Kinsella, Hongrie, Pologne, Royaume-Uni, Irlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik