Ecoutez Radio Sputnik
    Des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

    Les autorités du Donbass interdisent d'entraver l'activité de la mission de l'OSCE

    © Sputnik. Igor Maslov
    International
    URL courte
    2131

    Les activités des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ne seront pas entravées sur le territoire du Donbass, selon la décision des autorités des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk.

    Les départements de la Défense des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk ont émis aujourd'hui des ordres interdisant de porter atteinte aux activités de la mission des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sur leurs territoires.

    Il s'agit de «supprimer les restrictions sur la liberté de circulation des représentants de la Mission sur toutes les routes dans les domaines de responsabilité désignés», indique le document publié par l'agence de presse de Donetsk.

    Selon le document, aucune unité militaire ne doit empêcher les observateurs de s'acquitter de leur mandat, et les unités militaires se doivent même d'assurer leur sécurité dans le cadre de leur travail.

    Le document indique également la nécessité de faire immédiatement un rapport sur «tous les cas de restriction déraisonnable aux actions des observateurs de l'OSCE» à un officier supérieur compétent.

    En outre, toutes les unités des républiques autoproclamées doivent avertir obligatoirement le personnel de l'OSCE des dangers existants sur le terrain et travailler en étroite collaboration avec lui en matière de lancement de drones.

    Lire aussi:

    Conflit au Donbass: Kiev pilonne Donetsk, l’OSCE garde le silence
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: les USA appellent la Russie à utiliser son influence
    Le Donbass approuve la proposition de Poutine sur des forces de maintien de la paix
    Tags:
    OSCE, Lougansk, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik