International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
19303
S'abonner

Après l’essai d’une bombe à hydrogène dimanche 3 septembre, Pyongyang serait sur le point de réaliser un test de missile balistique, alertent les services de renseignement de la Corée du Sud. Séoul estime que le nouveau tir de missile balistique nord-coréen pourrait avoir lieu le 9 septembre.

Le 4 septembre, au lendemain du 6e essai nucléaire de Pyongyang, les services de renseignement sud-coréens ont détecté le déplacement d'un missile balistique nord-coréen vers l'ouest de la Corée du Nord, ce qui les incite à affirmer que Pyongyang serait en train de préparer un nouveau test de missile balistique, a relaté le quotidien Asia Business Daily se référant à ses propres sources.

Ainsi, Séoul estime que le nouveau tir de missile balistique pourrait avoir lieu le 9 septembre, date d'anniversaire de la création de la Corée du Nord.

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené un essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence météorologique du Japon (JMA) a par la suite affirmé que celles-ci étaient d'une puissance au moins 10 fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

Les menaces des USA ont mené Pyongyang à sa pleine aptitude au combat
Pyongyang n'aurait pas testé un engin thermonucléaire au sens propre du terme
Moscou: le test nucléaire lourd de conséquences pour Pyongyang
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Tags:
menace nord-coréenne, missiles, missiles balistiques, nucléaire coréen, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook