Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat israélien

    Israël entame ses plus grands exercices militaires depuis 19 ans

    © AFP 2019 JALAA MAREY
    International
    URL courte
    8514
    S'abonner

    Des dizaines de milliers de soldats israéliens participent à des exercices militaires massifs simulant un conflit avec le mouvement libanais Hezbollah. Les plus grandes manœuvres israéliennes depuis 19 ans débutent mardi dans le nord du pays.

    Pendant les dix prochains jours, les unités régulières et les réservistes de l'armée de terre, l'aviation et la marine, ainsi que les forces spéciales et les services de renseignement d'Israël s'entraîneront à repousser des attaques de combattants du Hezbollah. Au programme de ces grandes manœuvres dont le mouvement chiite libanais est l'ennemi déclaré, figurent aussi l'évacuation de civils victimes d'attaques à la roquette et des opérations offensives visant à détruire complètement l'ennemi potentiel.

    «Ce sont les exercices les plus grands et les plus importants que l'Armée de défense d'Israël mène depuis ces 19 dernières années», annonce le service de presse de l'armée du pays.

    Les militaires précisent que les manœuvres permettront de tester dans des conditions proches des combats diverses innovations techniques, y compris des voitures et des robots télécommandés.

    Israël considère le mouvement chiite libanais Hezbollah, soutenu par l'Iran, comme un ennemi. Selon Israël, le Hezbollah possède environ 100.000 missiles. En 2006, Tel-Aviv a mené une guerre contre le Hezbollah. Depuis plusieurs années, des groupes armés du Hezbollah participent aux combats en Syrie aux côtés des troupes gouvernementales.

     

    Lire aussi:

    Une rencontre secrète sur la Syrie aurait eu lieu entre Tel-Aviv, Washington et Moscou
    Modernisation de l’armée israélienne: les lamas bientôt remplacés par des robots
    Israël s'oppose à un contrôle russe dans la zone de désescalade dans le Sud de la Syrie
    Tags:
    exercices militaires, Hezbollah, Iran, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik