International
URL courte
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)
13451
S'abonner

Dans le sillage de la crise diplomatique avec les États-Unis, la Russie pourrait demander à 155 diplomates américains supplémentaires de quitter le pays. Cependant, une telle décision est conditionnée à l'évolution de la situation.

Moscou se réserve le droit de renvoyer du pays 155 diplomates américains mais ne compte pas le faire pour le moment, a annoncé Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse au terme du sommet des BRICS à Xiamen, en Chine.

«Strictement dit, s'il on parle de la parité absolue, la mission diplomatique US à Moscou doit compter non 455 employés mais 155 de moins (…). Nous n'allons pas le faire pour le moment, on va voir comment la situation évoluera», a déclaré M.Poutine.

Selon lui, sur les 455 diplomates russes présents actuellement aux États-Unis figurent 155 employés de la représentation russe auprès de l'Onu.

Auparavant, en réponse au renvoi de ses diplomates des États-Unis, Moscou a demandé à Washington de réduire ses effectifs diplomatiques en Russie à 455 personnes.

Les États-Unis ont répondu en demandant la semaine dernière de fermer le consulat russe à San Francisco ainsi que deux bâtiments utilisés par les diplomates russes à Washington et à New York.

Dossier:
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Tags:
renvoi, crise, diplomates, BRICS, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook