International
URL courte
1526
S'abonner

Suite au dernier test d'une bombe nucléaire réalisé par Pyongyang, la Corée du Sud compte installer sur son territoire quatre batteries antimissiles THAAD supplémentaires.

Séoul a annoncé le prochain déploiement de quatre systèmes antimissiles THAAD supplémentaires en réaction au récent essai nucléaire nord-coréen, rapporte l'agence Yonhap citant le ministère sud-coréen de la Défense.

Les systèmes seront implantés jeudi sur la base de Sonju située à 300 kilomètres de Séoul.

En juillet 2016, Séoul et Washington ont convenu de déployer en Corée du Sud des batteries THAAD américaines destinées à contrecarrer les menaces balistiques venues du Nord. L'implantation de ce bouclier antimissile suscite l'irritation de Pékin qui le considère comme une menace contre ses propres capacités de dissuasion et pour la sécurité régionale.

Œuvre du géant américain de l'armement Lockheed Martin, le bouclier antimissile THAAD permet d'atteindre des missiles de longue-portée se trouvant dans un rayon de 200 km et à une altitude de 150 km. Cela rend possible la destruction d'engins balistiques dans la phase terminale de vol.

Dimanche 3 septembre, la Corée du Nord a annoncé avoir testé une bombe à hydrogène destinée à équiper ses missiles balistiques intercontinentaux. Il s'agit du sixième essai nucléaire réalisé par Pyongyang depuis 2006.

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif nie les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Tags:
sécurité, tests nucléaires, défense antimissile, système antimissile THAAD, Péninsule de Corée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook