Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Crimée-Ukraine et RDA-RFA: un faux parallèle, explique un député criméen

    © Sputnik . Konstantin Chalabov
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    6242

    On ne peut pas comparer ce qui s'est passé entre la Crimée et l’Ukraine et la séparation de l’Allemagne en 1949, a déclaré un député criméen, faisant référence à de récentes déclarations de la Chancelière allemande Angela Merkel.

    Dans un entretien avec RT, Vladislav Ganzhara, député du Conseil de la République autonome de Crimée, a contesté les paroles d'Angela Merkel qui avait établi un parallèle entre la Crimée et l'Ukraine, d'une part, et l'histoire de la réunification allemande de l'autre.

    «Ce sont des choses incomparables, parce que la réunification de la Crimée avec la Russie est le fruit de la volonté des Criméens, qui, pendant toute la période durant laquelle la péninsule a fait partie de l'Ukraine, ont voulu se rattacher à la Russie. Si on regarde l'histoire, juste en 1954, la décision volontariste de Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev a fait en sorte que la Crimée rejoigne la République socialiste soviétique d'Ukraine. Avant cela, pendant des centaines d'années, elle avait fait partie de la Russie», a-t-il souligné.

    M. Ganzhara a également ajouté que les spéculations des hommes politiques européens sur ce sujet étaient inappropriées.

    «L'Allemagne a été réunifiée parce que c'était une situation historique objective. Il en va de même pour le rattachement de la Crimée à la Russie, soit le rétablissement de la justice politique. Malheureusement, les spéculations des hommes politiques et des bureaucrates européens se poursuivent. Sur ce plan, les comparaisons de Merkel sont inacceptables», a-t-il conclu.

    Auparavant, Angela Merkel, répondant à la question de savoir quelle était l'appartenance de la Crimée, avait indiqué:

    «Je me dis: que serait-il arrivé si à l'époque, la situation avec la RDA avait été traitée sous le slogan "L'Allemagne est divisée, rien ne peut être changé".»

    La Crimée est redevenue russe après la tenue du référendum du 16 mars 2014 au cours duquel plus de 96 % des habitants de la péninsule se sont prononcés pour la réunification avec la Russie.

    Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires de forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    L'ex-Président égyptien Mohamed Morsi est décédé lors d'une comparution au tribunal
    Ce successeur franco-hispano-allemand du Rafale a été dévoilé au Salon du Bourget (images)
    Attaque contre la Russie: le New York Times met en garde Trump après ses accusations de «haute trahison»
    Tags:
    réunification, Angela Merkel, Allemagne, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik