Ecoutez Radio Sputnik
    une arme de Heckler & Koch

    Plus d’armes Heckler & Koch pour l’Arabie saoudite , la Turquie et l’Afrique

    © AP Photo/ dpa, Arno Burgi,File
    International
    URL courte
    241803206

    Heckler & Koch, un fournisseur allemand d’armement, a adopté une nouvelle politique selon laquelle aucune arme ne sera vendue aux pays plongés dans une crise ou à ceux qui violent les principes de la démocratie, y compris l’Arabie saoudite, etc. Sputnik a interrogé à ce sujet Jürgen Grässlin, vétéran d’un mouvement contre la vente d’armes.

    La pression exercée par les mouvements pacifistes allemands ainsi que par les journalistes locaux ont obligé Heckler & Koch, une entreprise allemande d'armement, à renoncer à vendre des armes aux pays bafouant les normes de la démocratie, soit l'Arabie saoudite, l'Égypte, l'Indonésie, la Malaisie, la Turquie et tous les États africains, a annoncé à Sputnik Jürgen Grässlin, représentant officiel de la campagne contre la vente d'armes «Aktion Aufschrei — Stoppt den Waffenhandel!».

    «En Allemagne, les mouvements pacifistes et les journalistes ont une énorme influence sur Heckler & Koch. L'influence du gouvernement allemand n'est pas aussi considérable. L'important, c'est qu'il n'existe pas de lois fermes à l'égard de Heckler & Koch et d'autres entreprises. Je crois c'est la pression émanant des mouvements pour la paix, des journalistes, qui a joué un rôle déterminant».

    L'interlocuteur de Sputnik a ajouté qu'un réseau mondial composé de journalistes, cinéastes, [représentants, ndlr] d'associations devait voir le jour pour surveiller les marchands d'armes, hommes politiques, lobbyistes et banquiers qui soutiennent l'exportation d'armes, ainsi que pour réduire et même mettre un terme à de telles exportations partout dans le monde.

    «Si on livre des armes [dans une zone de conflit, ndlr], elles n'y restent pas. La Bundeswehr a fourni [des armes, ndlr] pour les Peshmergas, dans le nord de l'Irak. Maintenant [ces armes, ndlr] sont aux mains des terroristes de Daech, puisqu' elles sont vendues sur les marchés aux armes du nord de l'Irak.»

    Les armes produites par l'entreprise allemande Heckler & Koch ont fait plus de deux millions de victimes depuis 1949, a-t-il estimé.

    Selon un article, relayé par le journal The Guardian, la société entend modifier sa politique de ventes et a déjà rédigé une liste de pays qui seront privés de sa production, à savoir l'Arabie saoudite, l'Égypte, l'Indonésie, la Malaisie, la Turquie et tous les États africains.

    Lire aussi:

    En visite à Moscou, le PM libanais espère parvenir à un accord sur l’achat d’armes russes
    Le déploiement d'armes nucléaires US n'est pas à l'ordre du jour de Séoul
    Les USA envisagent le développement de nouvelles armes nucléaires
    Tags:
    démocratie, livraisons d'armes, Heckler & Koch (H&K), Turquie, Malaisie, Indonésie, Egypte, Arabie Saoudite, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik