Ecoutez Radio Sputnik
    Consulat russe à San Francisco

    «Pollueurs russes»: la «fumée» du consulat déclenche une vague d'hallucinations aux USA

    © AP Photo/ Eric Risberg
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)
    345463495

    La chaîne CBS vient d’annoncer que les employés du consulat russe fermé de San Francisco auraient violé les normes d’«incinération des ordures». Les diplomates auraient-ils brûlé des documents secrets avant de partir? Décidément, rien n’arrête les amateurs de théories du complot… La Main du Kremlin a mené l’enquête!

    La fumée noire qui émanait le 1er septembre d'une cheminée du consulat russe à San Francisco, la veille de sa fermeture sur décision de Washington, préoccupe toujours les autorités américaines deux semaines après les faits.

    Le département de gestion de la qualité de l'air dans la région de la baie de San Francisco (Bay Area Air Quality Management District) a récemment adressé une note aux employés de la mission diplomatique russe suite à la violation présumée des normes d'«incinération des ordures», a annoncé la chaîne de télévision CBS. Les autorités locales reprochent aux diplomates d'avoir brûlé des «matériaux interdits ou des ordures».

    Le département d'État américain a annoncé le 31 août que la Russie devrait fermer avant le 2 septembre son consulat général à San Francisco et ses missions commerciales à Washington et New York. La fumée émanant d'une cheminée du consulat russe à la veille de sa fermeture a été l'objet de toutes les attentions. Les pompiers de la ville, qui sont intervenus à la suite d'appels alarmés, ont annoncé après vérification qu'il ne s'agissait pas d'un incendie.

    Les utilisateurs des réseaux sociaux avaient antérieurement supposé que les employés du consulat, qui n'avaient que quelques jours pour quitter la mission diplomatique, auraient détruit des documents secrets qui ne devaient pas tomber entre les mains des services secrets américains.
    Des agents du FBI ont perquisitionné le consulat le 2 septembre, considérant plus qu'il ne possédait plus l'immunité diplomatique. Comptaient-ils y découvrir des papiers capables de prouver l'ingérence présumée de Moscou dans la présidentielle américaine ou dans le piratage des systèmes du Comité national démocrate?

    Selon la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le personnel du consulat effectuait le 1er septembre des activités visant à préserver le bâtiment — débrancher les appareils, fermer les rideaux, se débarrasser des ordures, etc.

    Et voilà, le nouveau prétexte est tout trouvé! Les autorités accusent les Russes d'avoir maltraité leurs ordures!

    Si la fumée qui planait au-dessus de la mission diplomatique semblait somme toute inoffensive, on peut se demander si d'autres fumées, beaucoup plus planantes celles-là, n'ont pas altéré la faculté de jugement de certains observateurs sur place…

    Dossier:
    Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)

    Lire aussi:

    L’incinération d’ordures US, décor d’un nouveau «show antirusse»
    Moscou promet une réponse «dure» aux mesures US qui lui «causent préjudice»
    Saisie des archives diplomatiques russes: les USA se croient dans leur bon droit
    Tags:
    La Main du Kremlin, consulat, ambassade, San Francisco, Washington, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik