International
URL courte
31803
S'abonner

De nouveaux moyens de lutter contre Daech ont été utilisés avant l’offensive de Deir ez-Zor, raconte le commandant des Forces russes en Syrie, le lieutenant général, Alexandre Lapine.

Le commandant des Forces russes en Syrie, le lieutenant-général Alexandre Lapine, a expliqué quels nouveaux moyens de combattre le terrorisme ont été utilisés avant le début de l'offensive visant la libération de Deir ez-Zor.

D'après M. Lapine, les forces aériennes russes ont effectué de nombreuses frappes visant à détruire des sites appartenant aux terroristes. On a également procédé à des manœuvres d'encerclement suivies de frappes, ainsi qu'au démembrement des factions ennemies. Les membres de Daech qui restaient toujours dans le sud de la ville ont également été défaits au cours de l'opération.

La libération de la ville syrienne d'Uqayribat, bastion de Daech situé dans la province de Hama, a permis selon lui de «développer une offensive décisive» sur Deir ez-Zor, de percer le blocage et de rejoindre l'Euphrate».

«C'est ici qu'on a vu le tournant décisif dans la lutte contre Daech et que l'offensive a été lancée sur Deir ez-Zor», a-t-il expliqué.

En revanche, comme l'indique le lieutenant-général, la difficulté de l'opération contre les djihadistes à Uqayribat résidait dans le fait que la ville était bien préparée à une défense circulaire et possédait un système souterrain développé et complexe, ainsi que des abris blindés.

«La ville souterraine est composée de tunnels de 100 à 800 mètres qui communiquent entre eux, ce qui permettait aux terroristes d'effectuer le transfert des réserves d'une partie de la ville vers une autre, mais tous ces tunnels étaient détectés par les drones de l'aviation russe et détruits dans le cadre de l'opération de reconnaissance», a-t-il commenté.

L'armée syrienne, selon M. Lapine, a pratiquement dû déloger les djihadistes maison par maison.

«La destruction de l'ennemi a été menée de jour comme de nuit, sans interruption, avec le soutien direct de l'aviation russe», a-t-il conclu.

Le lieutenant-général a également souligné que lors des opérations antiterroristes dans la région d'Uqayribat, plus de 1.200 terroristes ont été éliminés, plus de 3.000 sites d'infrastructure ont été détruits ainsi que 49 chars, 157 fourgonnettes chargées de mitrailleuses, et plus de 80 pièces d'artillerie.

Ces derniers temps, les terroristes ont significativement cédé du terrain en Syrie: appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne a arraché aux djihadistes Hama, Homs, Lattaquié, Palmyre et Alep. Début septembre, plusieurs villes en Syrie ont enfin retrouvé la liberté des djihadistes, y compris Uqayribat et Deir ez-Zor.

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un septuagénaire gravement blessé après avoir été percuté accidentellement par le GIGN
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Tags:
attaque, offensive, lutte antiterroriste, opération militaire, Daech, ministère russe de la Défense, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook