Ecoutez Radio Sputnik
    Armée irakienne (archives)

    Irak: l’armée a libéré une ville à la frontière syrienne

    © REUTERS/ Stringer
    International
    URL courte
    11055190

    Dans le cadre d’une offensive lancée samedi en Irak en vue de débarrasser la région de Daech, l’armée irakienne a réussi à libérer une ville ainsi qu'une sortie sur une autoroute internationale.

    L'armée irakienne a libéré de Daech la ville d'Akachat, lors d'une opération militaire à la frontière syrienne, lit-on dans un communiqué de l'armée.

    Plus tôt dans la journée, le commandement irakien a annoncé le début d'une opération à grande échelle dans la province ouest d'Anbar, près de la frontière avec la Syrie, afin de déloger de la zone les terroristes de Daech. L'offensive dans la région d'Akachat, riche en gaz naturel, vise à libérer des localités de la vallée de l'Euphrate qui restent sous le contrôle des djihadistes, y compris la ville d'al-Kaïm, considérée comme un bastion des terroristes.

    «Les forces de l'armée, des milices populaires et tribales et le régiment tactique de la police de la province d'Anbar ont totalement libéré Akachat», lit-on dans le communiqué publié sur les réseaux sociaux.

    L'opération de nettoyage se poursuit.

     

    Lire aussi:

    Les quartiers de Mossoul dévastés par les combats (PHOTOS)
    Les peshmerga capturent près de 500 djihadistes à Tall Afar
    L’Irak tue plus de 2.000 terroristes de Daech lors de la libération de Tall Afar
    Tags:
    Etat islamique, Akachat, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik