Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion de British Airways

    L’avion de la British Airways évacué à Paris pour une fausse alerte quitte le sol français

    © AP Photo/ Sang Tan
    International
    URL courte
    0 9620

    Une fausse alerte à la bombe était à l’origine de l’évacuation temporaire d’un avion de la compagnie aérienne British Airways dimanche matin à l’aéroport Roissy-CDG. L’appareil a finalement pu décoller en fin de matinée.

    Les 130 passagers, qui ont dû attendre plusieurs heures dans un des terminaux de l'aéroport Roissy-CDG, ont finalement quitté Paris pour Londres. Un vol British Airways Paris-Londres devant décoller ce matin de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle a été retardé de plusieurs heures à cause d'une fausse alerte à la bombe, relate l'Agence France Press.

    D'après les informations communiquées par un porte-parole d'Aéroports de Paris, «les autorités ont décidé de maintenir l'appareil au sol et de débarquer les passagers quelques minutes avant le décollage, pour faire des vérifications» après la survenue d'un incident. Des véhicules de gendarmerie ont pris place autour de l'appareil qui a été entièrement fouillé.

    Selon l'utilisateur de Twitter James Anderson qui se trouvait parmi les passagers de l'avion, ils ont dû se soumettre à une fouille corporelle, leurs bagages à main ont été fouillés par une brigade canine.

    Une fois les vérifications faites, peu avant midi, les 130 passagers et l'équipage ont été réembarqués dans l'appareil qui aurait dû décoller à 7h25. L'avion a finalement quitté le sol français pour l'aéroport d'Heathrow où il a atterri à 11h55 (heure locale), selon le site FlightRadar24.

    Lire aussi:

    British Airways annule tous ses vols au départ d'Heathrow et de Gatwick
    British Airways accueille le premier ballet du Bolchoï à son bord
    Un régistre des passagers aériens bientôt testé à l'aéroport de Roissy
    Tags:
    évacuation, British Airways, Royaume-Uni, Londres, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik