Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à Versailles

    Macron: il n’est pas possible de régler la situation en Syrie sans la Russie

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    International
    URL courte
    59626

    Le règlement de la crise syrienne n’est possible qu’avec l’implication de la Russie, le format de négociations d’Astana, initiées par Moscou, étant le processus politique unique et efficace, a déclaré le Président français Emmanuel Macron.

    Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision américaine CNN, le chef de l'État français Emmanuel Macron a déclaré qu'il n'était pas possible de régler la situation en Syrie sans la Russie, l'Occident pouvant travailler avec Moscou sur le règlement syrien.

    «La Russie est un partenaire. Nous devons travailler avec la Russie. Il est impossible de régler la situation en Syrie sans la Russie. Il est très difficile de régler la situation nord-coréenne sans la Russie», a fait savoir le chef de l'État français, qui s'exprimait en anglais, dans une interview sur la chaîne de télévision américaine CNN.

    Et de poursuivre:

    «Et la Russie doit être respectée, étant donné sa place, son histoire et nos relations. Et je crois que sur la Syrie nous pouvons travailler ensemble, c'est important.»

    Emmanuel Macron a en outre fait savoir que le format de négociations d'Astana sur la Syrie, qu'il a qualifié d'unique et d'efficace, initiées par la Russie, servait d'exemple pour les États-Unis et l'Europe:

    «Si l'on observe la situation réelle en Syrie, c'est le processus d'Astana qui est unique et efficace. Cependant, à la table de négociations il n'y a ni les États-Unis, ni l'Europe. Il y a la Turquie, la Russie et l'Iran. Et c'est un grand échec pour nous [l'Occident, ndlr]», a souligné M.Macron.

    Lire aussi:

    Aucune demande de Paris sur une médiation de Beyrouth sur la Syrie, selon un responsable
    Syrie: les USA chercheraient en vain à «éloigner la Turquie de ses partenaires d’Astana»
    Moscou pas sûr qu'un nouveau groupe de contact sur la Syrie initié par Paris soit opportun
    Tags:
    Emmanuel Macron, Corée du Nord, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik