Ecoutez Radio Sputnik
    Le President américain Donald Trump

    Trump accuse Hillary Clinton d'avoir permis à Pyongyang de se doter de l'arme nucléaire

    © AP Photo/ Alex Brandon
    International
    URL courte
    664

    Dans un tweet virulent, le numéro un des États-Unis a formulé une accusation à l'encontre de l'ex-secrétaire d'État américain Hillary Clinton, affirmant qu'elle était responsable du développement de l'arme nucléaire en Corée du Nord.

    Le Président américain Donald Trump a déclaré que l'ex-secrétaire d'État américain Hillary Clinton avait permis à la Corée du Nord de se doter de l'arme nucléaire.

    «Après avoir permis à la Corée du Nord de faire des recherches et de se doter de l'arme nucléaire lorsqu'elle était secrétaire d'État (de même que Bill Clinton), cet escroc de Hillary Clinton fait des critiques», a écrit le chef de l'État américain sur son compte Twitter.

    ​Auparavant, Donald Trump lors de son intervention à la 72e Assemblée générale de l'Onu avait promis d'«anéantir» la Corée du Nord si elle devenait une menace pour les États-Unis, insistant sur le fait que Washington était «prêt, veut et peut le faire», tout en espérant que ceci ne s'avérerait pas nécessaire.

    La Corée du Nord a confirmé avoir effectué vendredi dernier un tir d'essai d'un missile balistique Hwasong-12. L'engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 kilomètres de l'île japonaise de Hokkaido. Le tir s'est déroulé sous le contrôle de Kim Jong-un en personne, d'après l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Pyongyang a ainsi «testé les performances d'un missile balistique stratégique à longue et moyenne portée», a noté le dirigeant nord-coréen.

    Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

    Lire aussi:

    Trump promet de «détruire complètement» la Corée du Nord en cas de menace pour les USA
    Les propos de Trump ne sont que des «aboiements de chien» pour Pyongyang
    La volonté de Trump d’«anéantir» la Corée du Nord ne trouve pas d’écho chez Merkel
    Tags:
    armes nucléaires, Donald Trump, Hillary Clinton, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik