International
URL courte
12132
S'abonner

Les tests nucléaires, effectués par la Corée du Nord, détruisent les efforts des pays qui cherchent à mettre en œuvre rapidement le traité d’interdiction complète des essais nucléaires, affirme le ministère russe des Affaires étrangères.

Le ministère russe des Affaires étrangères a vertement critiqué les essais nucléaires de Pyongyang, qui empêcheraient la mise en œuvre du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN).

«Les essais nucléaires continus de la Corée du Nord, y compris le dernier qui a eu lieu en septembre, sapent sérieusement les efforts de nos pays visant à lancer le TICEN dans les délais les plus courts. Nous faisons fermement grief de ces actions à Pyongyang», lit-on dans le communiqué ministériel, qui reprend le discours de la délégation russe à la dixième conférence sur le TICEN à l'Onu.

«Nous appelons les parties à revenir au dialogue et aux négociations, la seule voie complexe pour régler le conflit sur la péninsule coréenne, y compris nucléaire. La Russie est prête à des efforts conjoints dans cette direction, en particulier à la base de la réalisation de l'initiative russo-chinoise sur le règlement pacifique de la situation sur la péninsule coréenne…», indique également le document.

La Corée du Nord a confirmé avoir effectué vendredi dernier un tir d'essai d'un missile balistique Hwasong-12. L'engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 kilomètres de l'île japonaise de Hokkaido. Le tir s'est déroulé sous le contrôle de Kim Jong-un en personne, d'après l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Pyongyang a ainsi «testé les performances d'un missile balistique stratégique à longue et moyenne portée», a noté le dirigeant nord-coréen.

Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

Lire aussi:

Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Ces applications «dangereuses» à supprimer du smartphone, selon des spécialistes
Tags:
tests nucléaires, nucléaire coréen, nucléaire, accord, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook