Ecoutez Radio Sputnik
    Situation dans le Donbass (archive)

    Ouverture du Centre de la RPD à Marseille: «un pont entre le Donbass et la France»

    © Sputnik . Den Levi
    International
    URL courte
    15351
    S'abonner

    La République populaire autoproclamée de Donetsk ouvre sa représentation officielle à Marseille le 25 septembre prochain. L’initiative a d’ores et déjà suscité des réactions de la part du Ministère des affaires étrangères français, ainsi que des activistes ukrainiens.

    Afin de comprendre comment les autorités de Donbass entendent, grâce à cette structure, construire les relations avec la France, Sputnik a recueilli des propos de Christelle Néant, une journaliste française de l'agence DONi Press à Donetsk qui depuis quelques années couvre le conflit à l'Est de l'Ukraine sur le terrain.

    «Le 25 septembre 2017 aura lieu l'inauguration officielle du centre représentatif de la République Populaire de Donetsk (RPD) en France.
    C'est une initiative positive pour le Donbass, car ce centre représentatif va faciliter les échanges entre les deux pays, et permettre à la RPD de briser le blocus médiatique en organisant des projets bilatéraux (entre autres culturels).

    Ce centre représentatif n'a pas de statut officiel en France, puisque cette dernière ne reconnaît pas les deux républiques populaires du Donbass. Mais le statut d'association de loi 1901 qui a été choisi, lui permet d'exister sans cette reconnaissance du ministère des Affaires étrangères français. Ce côté officieux prive le centre de financement et de soutien de la part de l'administration française, mais cet obstacle n'a jamais empêché des initiatives de voir le jour, qu'elles soient humanitaires, médiatiques, sociales ou culturelles, et d'avoir un certain succès.

    Sur le plan concret ce centre devrait bientôt être doté d'un site internet, qui relaiera les informations de la RPD, présentera le centre et annoncera les différents événements et projets de ce dernier. Des projets de visioconférences et d'échange de cartes de vœux entre élèves de Donetsk et élèves de France sont déjà prévus d'ici la fin de l'année, ainsi qu'un second voyage des membres du centre représentatif en RPD.

    Du point de vue légitimité, le centre représentatif est créé en accord et avec le soutien du ministère des Affaires étrangères de la RPD. Le centre représentatif est en contact étroit avec ce dernier, lui permettant ainsi de parler légitimement au nom des autorités de la RPD en France. »

    Rappelons par ailleurs que la position officielle de la France à ce sujet reste constante. Selon la déclaration du Quai d'Orsay, l'Hexagone « n'accorde aucune reconnaissance officielle à cette association (une "représentation" de la République autoproclamée de Donetsk), qui ne dispose pas d'un statut diplomatique et ne saurait bénéficier des privilèges et immunités associés. »

    Estimant que « l'objet de l'association est illicite », le ministère de l'Europe et des affaires étrangères a par conséquent transmis des éléments au procureur de la République.

    Le dépôt de cette plainte fait penser au sort de la représentation de la RPD en République Tchèque qui, sous une pression des autorités ukrainiennes est actuellement menacée de fermeture.

    Y-a-t-il alors un risque que la polémique autour « des entités séparatistes de certaines zones des régions de Donetsk et de Louhansk » soit ravivée?

    Christelle Néant exprime son inquiétude à ce propos:

    « Quand je vois les pressions qui ont été exercées en France par la diplomatie ukrainienne et les activistes pro-Kiev français, juste avant la sortie du film de Paul Moreira « Ukraine: les masques de la révolution », et l'acharnement médiatique qui avait eu lieu, parce que son film dérangeait la rhétorique des médias de masse concernant l'Ukraine, je ne peux que craindre un acharnement semblable contre le centre représentatif de la RPD en France. »

    Lire aussi:

    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    La plus riche société du monde soupçonnée de vouloir profiter des retraites des Français
    Un important incendie embrase le porte-avions russe Amiral Kouznetsov, des blessés, dont des militaires - vidéos
    Tags:
    République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Donbass, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik